Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 11:47

Canton du Valais Davantage de chasseurs pourront tirer le loup

Les gardes-chasses valaisans pourront profiter d'un renfort de chasseurs en période de chasse ordinaire, mais aussi hors de cette période, afin de tirer un grand prédateur.

La gestion du loup en Valais passe par la chasse.

La gestion du loup en Valais passe par la chasse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil d'Etat et le parlement valaisans acceptent d'augmenter le nombre de chasseurs pouvant tirer un loup dans le Vieux-Pays. Le Grand Conseil a validé mercredi un postulat de l'UDCVr par 100 voix contre onze et trois abstentions. Seuls les Verts ont voté contre.

Pour Grégory Logean (UDC), gérer la question du loup prend trop de temps aux gardes-chasses valaisans et cela péjore leur travail ordinaire. Le député a ainsi proposé que ces professionnels puissent bénéficier du renfort de chasseurs en période de chasse ordinaire, mais aussi hors de cette période afin d'augmenter les chances d'abattre un grand prédateur.

Une proposition validée par l'Exécutif cantonal. Ces autorisations seront délivrées par le Service de la chasse, de la pêche et de la faune et limitées selon les besoins et selon des directives encore à finaliser.

Une dualité selon les Verts

Le député vert Jérémy Savioz s'est étonné de la réponse du Conseil d'Etat: «A la fois vous acceptez d'augmenter le nombre de chasseurs, mais votre rapport met en évidence qu'une plus importante présence de ceux-ci débouche sur une pression supplémentaire pour les prédateurs (ndlr: notamment le loup). Cette pression pousse ces animaux à plus de méfiance, à se disperser ou à multiplier leurs déplacements.»

Cette dualité n'a pas convaincu les élus écologistes, au final largement minorisés sur la question. (ats/nxp)

Créé: 11.09.2019, 11h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.