Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Accident Décidément, le vélo ne réussit pas aux élus suisses

Le ministre jurassien David Eray s’est blessé à vélo. Et il n’est de loin pas la premier.

Le ministre David Eray a dû être opéré suite à une chute en VTT.

Le ministre David Eray a dû être opéré suite à une chute en VTT. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Président du gouvernement jurassien, le ministre David Eray (45 ans) ne peut pas présenter ce jeudi à la presse le projet de révision du plan directeur cantonal consacrée à l’énergie éolienne «en raison d’une indisponibilité», selon le service cantonal de l’information.

«La trouille du plan sectoriel éolien?», s’interroge malicieusement le président de l’association Librevent Jean-Daniel Tschan, député du même parti (PCSI) et de la même région (Franches-Montagnes). Les parlementaires jurassiens l’ont appris jeudi par la voie officielle: David Eray a subi mercredi une intervention médicale suite à une chute à VTT.

Un vététiste «averti»

David Eray est, selon la presse jurassienne, un vététiste «averti» qui participe régulièrement à des courses sous les couleurs du club de VTT du Noirmont. L’histoire se répète, puisque son prédécesseur Philippe Receveur s’était également blessé à vélo à Bassecourt. Un accident survenu en 2012 qui avait valu une opération au ministre PDC.

Philippe Receveur avait heurté le pavé central d’un rond-point avec une pédale. Victime d’une commotion et de fractures à la clavicule et aux côtes, il n’avait pas pu participer cette année-là au Marché-Concours de Saignelégier.

Les circonstances de la chute de David Eray ne sont pas divulguées. Quid du plan directeur sur l’énergie éolienne? «Il est contre l’implantation d’éoliennes dans les villages qui ont dit non», croit savoir le député Jean-Daniel Tschan au sujet du ministre de l’environnement.

Les élus et les gamelles

Mais les deux ministres jurassiens ne sont de loin pas les seuls élus à s'être blessés à vélo. En 2014, le conseiller fédéral Ueli Maurer était ainsi apparu au Conseil national le visage couvert de balafres suite à une chute en VTT pendant ses loisirs.

En septembre dernier, Frédéric Borloz, syndic d'Aigle (VD), avait lui aussi été victime d'une mauvaise chute qui lui avait alors valu quelques fractures aux côtes, à la clavicule et à l’omoplate. Et en fin de semaine dernière, c'était au tour du conseiller national valaisan Mathias Reynard de mordre la poussière en VTT.

Décidément...

Créé: 18.10.2018, 15h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.