Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 03:14

Grands prédateurs Deux nouveaux loups dans le canton du Tessin

Deux loups mâles encore non répertoriés en Suisse ont fait leur apparition dans la commune de Campo Vallemaggia (Val di Campo). Selon des analyses, les animaux sont sûrement d'origine italienne.

Ces loups avaient été observés l'an dernier dans les Grisons.

Ces loups avaient été observés l'an dernier dans les Grisons. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La présence d'un premier loup a été constatée par l'office de la chasse et de la pêche tessinois à la suite d'une attaque sur un animal de rente en décembre 2014, annonce lundi KORA, le centre de recherche Ecologie des carnivores et gestion de la faune sauvage.

Les échantillons de salive analysés par le laboratoire de biologie de la conservation de l'Université de Lausanne faisaient alors état d'un nouvel individu. Il porte désormais le nom de M47.

Le second mâle a attaqué, il y a un mois un mouton près de Brione sopra Minusio (TI). Dans ce cas aussi, l'ADN du prédateur n'était pas encore connu des services suisses. Il a hérité de l'appellation M51.

Au Tessin, des loups ont surtout été observés ces dernières années en Léventine. Il s'agirait toujours d'individus solitaires, que le canton ne considère pas comme une menace. (ats/nxp)

Créé: 09.03.2015, 17h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Suisse