Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 05:22

Suisse Deux plaintes contre la RTS rejetées

L'Autorité indépendante d'examen des plaintes en matière de radio-télévision a rejeté vendredi deux plaintes contre des reportages de la RTS.

Les deux plaintes concernaient une séquence du TJ du 27 juin 2017 ainsi que l'émission «Infrarouge» du 17 janvier 2018 portant sur Donald Trump.

Les deux plaintes concernaient une séquence du TJ du 27 juin 2017 ainsi que l'émission «Infrarouge» du 17 janvier 2018 portant sur Donald Trump. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Autorité indépendante d'examen des plaintes en matière de radio-télévision (AIEP) a rejeté vendredi deux plaintes populaires contre des reportages de la RTS sur le président américain Donald Trump. L'AIEP considère que, dans les deux cas, les dispositions du droit des programmes ont été respectées.

La première plainte concernait une séquence du TJ du 27 juin 2017 consacrée à l'interview en direct du gouverneur de Virginie (USA), rappelle l'AIEP dans un communiqué. Donald Trump et son orientation politique étaient au centre des questions posées au gouverneur.

Transparence

Dans la séquence, le gouverneur était introduit de manière transparente en tant que figure de l'opposition à Donald Trump, ayant vécu un rôle central dans les campagnes de Bill et d'Hillary Clinton. Le présentateur n'a pas posé de questions critiques et n'a pas pris position en faveur du président Trump. Le public avait des connaissances préalables concernant la politique du président Trump et les controverses.

Pour ces motifs, l'AIEP est «arrivée à la conclusion, lors de la délibération, que bien que l'interview s'est déroulée de manière tendancieuse, le principe de la présentation fidèle des événements n'avait pas été violé», peut-on lire dans le communiqué de l'AIEP. Celle-ci donc a rejeté la plainte à l'unanimité.

Etat de santé connu

L'autre plainte visait l'émission «Infrarouge» du 17 janvier 2018, dont le débat portait sur le thème «Trump: fou ou génie?» Deux défenseurs et deux opposants de Donald Trump y étaient invités. Ils y ont développé leurs arguments et présenté leurs points de vue sur le bilan à tirer de la première année de présidence de Donald Trump.

«Certains membres de l'AIEP ont considéré comme problématique du point de vue du respect de la dignité humaine fixé dans le droit des programmes, que la débat sur l'état de santé de Donald Trump avait pris beaucoup de place et contenait des aspects inutiles», explique l'Autorité.

«La plupart des membres ont toutefois considéré que l'état de santé du président Trump pouvait être thématisé en raison de l'annonce officielle du résultat d'un test de santé de la part du médecin personnel du président Trump, largement débattu dans les médias au moment de la diffusion de l'émission contestée», conclut-elle.

La plainte contre l'émission-débat « Infrarouge » a été rejetée par sept voix contre deux. (ats/nxp)

Créé: 14.09.2018, 21h34

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters