Lundi 22 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:29

Santé Dr Youtube n'est pas de bon conseil pour l'eczéma

Des chercheurs bâlois préviennent les patients souffrant d'eczéma. 46% des vidéos sur le sujet induisent en erreur.

Les scientifiques ont évalué les 100 vidéos les plus regardées sur le sujet.

Les scientifiques ont évalué les 100 vidéos les plus regardées sur le sujet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Chercher des informations sur Youtube à propos de l'eczéma atopique n'est guère conseillé, avertissent des chercheurs de l'Hôpital universitaire de Bâle (USB). Les scientifiques ont évalué les 100 vidéos les plus regardées sur le sujet, et leur verdict est sans appel.

Ainsi, 46% «induisent en erreur» et 36% sont même «potentiellement dommageables», selon l'équipe de dermatologues emmenée par Simon Müller. Les chercheurs présentent leurs travaux cette semaine à Liverpool devant le congrès annuel de l'Association britannique des dermatologues.

Certaines vidéos recommandent ainsi des diètes inutiles ainsi que des traitements de la peau ou de la luminothérapie pouvant avoir des conséquences fâcheuses, écrit lundi l'USB dans un communiqué. Les informations sur la durée du traitement ou les risques potentiels sont également jugées insuffisantes.

De nombreuses vidéos discréditent en outre la médecine conventionnelle et promettent des cures miracles. La moitié d'entre elles émanaient d'ailleurs de tenants de méthodes de traitement alternatives. Seules 30% provenaient d'institutions officielles de santé ou d'universités.

Au final, les deux tiers des vidéos sont de qualité scientifique jugée inférieure à très inférieure. Cet état de fait ne se reflète pas dans les appréciations des utilisateurs, qui ne sont manifestement pas en mesure de faire la part des choses, selon les médecins bâlois.

Ces derniers invitent donc à davantage de prudence vis-à-vis des informations médicales provenant des médias sociaux. Les recherches personnelles faites sur Internet peuvent être utiles, mais il faut impérativement en parler avec son médecin. (ats/nxp)

Créé: 01.07.2019, 21h22

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.