Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:43

Transport Dur de rentrer après la fête, quand on habite à Moutier...

La cité bernoise n'est pas connectée au réseau jurassien du Noctambus, au grand désespoir des fêtards.

La carte du réseau jurassien n'inclut pas Moutier (BE), au contraire La Chaux-de-Fonds (NE).

La carte du réseau jurassien n'inclut pas Moutier (BE), au contraire La Chaux-de-Fonds (NE). Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'intégration au réseau jurassien du Noctambus est un serpent de mer à Moutier, avec quatre interventions parlementaires en cinq ans. Le mouvement Rauraque a tout essayé: un postulat, une question écrite, une interpellation puis, à la dernière séance du Législatif, une nouvelle interpellation.

Le Rauraque remet le couvert en raison de la mise au concours des lignes de transports publics de la République et canton du Jura, comme le souligne «Le Quotidien Jurassien».

La démarche du Rauraque a du sens. Le Jura bernois est en effet tiraillé entre plusieurs pôles: La Neuveville vers Neuchâtel, St-Imier vers La Chaux-de-Fonds, Tavannes vers Bienne et Moutier vers Delémont.

Ligne de qualité

Les jeunes autonomistes du Rauraque sont d'avis qu'«une ligne nocturne de qualité entre Moutier et Delémont profitera autant à la jeunesse prévôtoise qu'aux restaurateurs de la place et organisateur d'événements à Moutier». Ils veulent une cadence comparable à celle reliant Delémont à Porrentruy, avec des départs à 1h25, 2h25, 3h25....

Actuellement, les noctambules qui ne veulent pas écourter leur soirée à Delémont ou prolonger la nuit jusqu'au premier train de 5h12 n'ont qu'une alternative pour rentrer à Moutier le samedi soir: prendre le Moonliner de 0h50, alors que dans l'autre sens, le départ de Moutier est à 3h38.

La Municipalité veut se donner le temps de la réflexion. Il s'agit d'analyser les fréquentations en regard des coûts engendrés. La procédure d'appels d'offres étant confidentielle, l'association Noctambus n'a pas de commentaire à faire.

Couché devant

S'il favorise les fêtards, le Noctambus n'a pas que des avantages, ni pour les chauffeurs ni pour les riverains. Ainsi, à Delémont l'été dernier, un chauffeur poussé à bout avait molesté un jeune sans ticket qui s'était couché devant son car postal à 1h20.

Ce printemps à La Neuveville (BE), des riverains régulièrement réveillés aux aurores par les fêtards du Noctambus ont obtenu la suppression d'un arrêt improvisé sur le chemin de la gare, sur la ligne du Littoral Est, au départ de Neuchâtel.

Créé: 05.06.2019, 06h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.