Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 00:27

Jura Éboulement: d'énormes blocs s'arrêtent près d'une ferme

D'imposants rochers ont traversé une forêt et un champ sur 220 mètres, lundi à Delémont (JU).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le bois, la terre, le goudron et même le béton armé portent les stigmates d'un éboulement qui n'a blessé personne lundi dernier, à Delémont, sous les ruines du site fortifié du Béridier et du Château du Vorbourg.

Selon «Le Quotidien Jurassien», qui révèle l'information ce mardi, un rocher s'est détaché de la falaise et s'est scindé en deux morceaux de 10 et 18 tonnes, pour respectivement 4 m3 et 7 m3.

Sur le premier contrefort de la chaîne du Vorbourg, les blocs ont dévalé la combe du Premier Vorbourg, arrachant tout sur leur passage, y compris les barrières.

Fracturation des calcaires

Après avoir traversé une forêt et un champ, un bloc a troué le bitume et un autre a percé un réservoir d'eau en béton armé qui alimente des abreuvoirs et une pisciculture.

Interrogé par le «QJ», le géologue Laurent Chaignat précise que généralement, la fracturation des calcaires engendre des rochers plus petits. Selon ce spécialiste de l'Office jurassien de l'environnement, seule la couche du Rauracien, qui constitue l'ossature de la crête, peut générer des blocs imposants.

Sur mandat de la Bourgeoisie de Delémont, la sécurisation du site se poursuit avec la purge des rochers déstabilisés et le minage d'un bloc coincé derrière un tronc. Une nouvelle analyse de la falaise sera dirigée prochainement par la commune de Delémont.

Créé: 02.07.2019, 15h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.