Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:34

Musique L'édition 2020 du Cully Jazz Festival annulée

En raison de l'épidémie de coronavirus, le festival qui devait se dérouler du 27 mars au 4 avril n'aura pas lieu.

Le coronavirus a eu raison de l'édition 2020 du Cully Jazz Festival.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En raison de l'épidémie de coronavirus, le Cully Jazz Festival est contraint d'annuler son édition 2020 prévue du 27 mars au 4 avril. Cette mesure inédite a un impact financier clair et immédiat sur la manifestation. Les détenteurs de billets pourront se faire rembourser ou y renoncer afin de soutenir le festival.

Dans le contexte actuel de l'épidémie, le festival a la responsabilité d'assurer la protection de la santé du public, des artistes et de ses bénévoles face à cette menace. C'est avec une grande tristesse qu'il se voit contraint d'annuler complètement cette édition, ont communiqué lundi ses organisateurs.

«Le montage devait commencer aujourd'hui. Nous avions déjà retardé son début d'une semaine. Depuis, nous avons retourné la situation dans tous les sens. Les incertitudes sont beaucoup trop grandes», a expliqué à Keystone-ATS Guillaume Potterat, codirecteur de la manifestation.

Pas d'assurances

Il est devenu impossible d'offrir un festival de qualité qui réponde aux recommandations du Conseil fédéral et aux exigences sanitaires face à l'épidémie. «Nous voyions mal comment respecter les mesures d'éloignement, alors que bon nombre de concerts ont lieu dans les caveaux», relève M.Potterat.

Le festival devra subir les conséquences financières implacables de cette décision. En tant qu'association à but non lucratif, le Cully Jazz génère plus de 70% de ses recettes pendant la manifestation, notamment par la vente de billets, de nourriture ou de boissons.

Cette annulation met en péril le festival, d'autant qu'il ne possède aucune assurance capable de couvrir les pertes d'une annulation en cas de force majeure.

Frais importants

Les frais déjà engagés pour la tenue de l'édition 2020 sont très importants. «L'équipe d'organisation travaillera d'arrache-pied ces prochains temps pour atténuer l'impact financier de cette annulation. Les détenteurs de billets seront remboursés. Le festival avait atteint 60% de son objectif de vente, avant que la billeterie ne soit bloquée en raison de la situation», précise le codirecteur.

Compte tenu de cette situation exceptionnelle, le festival remercie d'avance les personnes qui ne souhaiteraient pas être remboursées et le soutiendraient dans cette situation catastrophique. Les détails (remboursement, remboursement partiel ou don) sont disponibles sur la page «billetterie» du site du festival.

Pas reporté

Pour le moment, aucun report de la manifestation ni de ses concerts n?est prévu pour l?année 2020. Le comité d'organisation devrait connaître l'impact financier de cette annulation d'ici un mois. «Il n'y a pas de scénario sans déficit», note Guillaume Potterat. Celui-ci pourrait atteindre plusieurs centaines de milliers de francs.

Les organisateurs espèrent pouvoir maintenir l'édition 2021 du Cully Jazz qui doit se tenir du 9 au 17 avril 2021. «Aujourd'hui, rien n'est écrit», estime le codirecteur. L'an dernier, le festival in et off avait attiré 60'000 personnes. (ats/nxp)

Créé: 09.03.2020, 15h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.