Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:41

Budget L'édition des Fêtes de Genève 2018 menacée

L'édition 2018 des Fêtes de Genève est en danger en raison du déficit d'environ 3,2 millions de francs annoncé pour 2017.

Le feu d'artifice est lui aussi menacé.

Le feu d'artifice est lui aussi menacé. Image: KEYSTONE MAGALI GIRARDIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Des Fêtes telles que nous les avons connues jusqu'en 2017 ne seront clairement pas possibles l'année prochaine», annonce lundi Yves Menoud, président du Conseil de Fondation Genève Tourisme et Congrès.

Pour la deuxième année consécutive, les comptes seront dans le rouge, avec une perte nettement plus élevée que les 500'000 francs prévus. «La Fondation n'a plus les réserves pour proposer une édition 2018 semblable à ce que nous avons mis sur pied par le passé. Nous devons garantir un équilibre financier total pour cette année», affirme Yves Menoud.

Pour l'heure, seule la présence de la grande roue panoramique au Jardin anglais est annoncée pour l'été 2018. Le feu d'artifice est aussi menacé. «Nous étudierons certaines pistes d'ici fin janvier-début février. Cela peut aller de rien d'autre que la grande roue à une petite version des Fêtes de Genève», précise Yves Menoud.

Nombreux dysfonctionnements

L'édition 2016 avait accusé un déficit de 6 millions de francs, celle de l'été dernier contraindra la Fondation à puiser environ 3 millions de francs supplémentaires dans ses réserves, les comptes n'étant pas encore bouclés. L'enquête interne en cours a révélé un certain nombre de dysfonctionnements, mais aucune malversation n'a été constatée à ce stade.

Genève Tourisme pointe notamment le délai très court pour organiser l'édition 2017 ainsi que le poste «sécurité», dont les dépenses ont explosé pour expliquer partiellement ce déficit. Un résultat qui a contraint le directeur général de Genève Tourisme, Philippe Vignon, et le responsable de l'organisation des Fêtes de Genève 2017, Christian Kupferschmid, à quitter leurs fonctions. (ats/Le Matin)

Créé: 18.12.2017, 17h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.