Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 22:52

La Neuveville (BE) Électrocutés au port: «Il y a tant d'inculpés dans cette affaire»

Depuis deux ans, un secteur proche du lieu du drame est constamment fleuri, en hommage aux trois victimes d'un câble électrique. Une enquête est toujours en cours.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 15 mai 2017 à 11 heures, le sang de Robert et Christiane Schläfli s'est glacé, à La Neuveville. Dans le port, des secouristes sortaient de l'eau le corps de Claire, leur fille de 24 ans qui tentait de sauver son berger belge Makani, puis celui de Miranda Birshal, une passante hollandaise entrée dans le lac pour lui porter secours.

Depuis deux ans, des photos et des messages sont accrochés à la balustrade qui contenait un câble électrique défectueux. La promenade est constamment fleurie à l'endroit du drame. Robert Schläfli veille sur ce parterre de fleurs et de plantes.

Mourir de faim

Dans un écrit récent, Robi Schläfli relève que la chienne Eiffel, fidèle compagnon de la camarade d'armée de Claire, s'était laissée mourir de faim peu après les événements. Chaque jour, ce mécanicien s'assied sur un banc, face au lieu du drame. Mais ce soir, ce papa meurtri compte sur du soutien.

«On apprend à vivre avec la douleur, mais on ne s’en sort pas», disait le papa l'an dernier. Pourquoi son ressenti aurait-il changé? L'enquête ne lui a toujours pas fourni les réponses attendues.

Tant d'inculpés

«Il y a tant d'inculpés dans cette affaire. Elle ne sera pas jugée avant l'année prochaine. Et quand l'on sait que notre justice permet le recours, on peut imaginer qu'il y aura des fleurs longtemps encore», rapporte le papa mécanicien, qui a remis son commerce de motos.

Conductrice de chien militaire et membre de Redog Suisse, Claire Schläfli est morte à 24 ans à cause d'une installation rudimentaire. Tandis qu'elle promenait son chien, entraîné pour sauver des vie en cas de catastrophe, Makani a basculé dans l'eau après avoir touché la barrière. Claire a été électrocutée à son tour en posant le pied sur la marche immergée.

Contrôle de sécurité

Pour 4000 francs aux frais de la commune, un câble électrique a été tiré à la demande d’un plaisancier. Une seconde prise a été tirée dans les tubes de la balustrade, le tout validé par l'entreprise privée chargée du contrôle de sécurité.

Les rapports d’inspection attestaient de la conformité des installations, même si un disjoncteur sautait à la station transformatrice.

Homicide par négligence

L’enquête devra établir pourquoi la balustrade et l’eau du port étaient électrisées. Une instruction ouverte pour homicide par négligence, la justice établira ensuite les responsabilités dans ce qui apparaît pour le père comme une succession de fautes professionnelles.

Les amis des victimes et les habitants de La Neuveville sont conviés ce soir dès 18 heures au Quai Möckli de La Neuveville pour partager le verre de l'amitié et un morceau de pain d'épeautre.

Créé: 15.05.2019, 17h23

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.