Mardi 22 mai 2018 | Dernière mise à jour 02:57

Suisse Elevage illégal de chiens découvert au Tessin

Les autorités ont découvert une vingtaine de canidés destinés à être vendus chez une Italienne dans le Mendrisiotto.

Image: Archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un élevage illégal de chiens a été découvert dans le Mendrisiotto (TI). Une ressortissante italienne âgée de 26 ans s'y adonnait à l'élevage d'animaux importés depuis l'Italie et qu'elle revendait en Suisse, ont annoncé jeudi les autorités tessinoises.

Les perquisitions effectuées avec l'office vétérinaire cantonal ont permis de découvrir 16 chiots et 6 adultes dogues argentins ainsi qu'un bull terrier et un chihuahua adultes. L'élevage illégal a été repéré grâce à un signalement en provenance du canton de Zurich.

L'éleveuse affirme avoir importé les animaux en Suisse à titre provisoire. La vente de cinq chiots a toutefois été effectuée sur territoire helvétique. Elle a été dénoncée pour infraction à plusieurs lois, dont celle sur les épizooties et celle sur la protection des animaux, précisent le ministère public tessinois et la police cantonale. (ats/nxp)

Créé: 17.05.2018, 12h57


Sondage

La cryptomonnaie, tel le bitcoin ou l'ether, vous connaissez?





S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.