Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:28

Berne Un élu évangélique veut arrêter l'écriture liée à l'école

Un député bernois prône l'apprentissage dans les écoles romandes de la même écriture de base enseignée aux petits alémaniques.

Sur demande, le député de Reconvilier Tom Gerber a écrit sa motion en «Basisschrift».

Sur demande, le député de Reconvilier Tom Gerber a écrit sa motion en «Basisschrift». Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Faut-il renoncer à l'écriture liée dans les écoles? En formulant cette requête au Grand Conseil bernois, le député évangélique Tom Gerber veut ouvrir le débat dans le Jura bernois, mais aussi en Suisse romande. Sa proposition: adopter l'écriture de base apprise aux écoliers alémaniques.

La «Basisschrift» est une écriture semi-liée faite de caractères d'imprimerie reliés par un petit bras de liaison. «Je n'ai jamais appris la «Basisschrift», mais l'écriture liée.», précise l'élu évangélique, en rédigeant sur demande son intervention parlementaire en écriture de base.

Son constat: «La plupart des adultes ont abandonné l'écriture liée». L'élu de Reconvilier considère que «les enfants qui développent une belle écriture sont en principe ceux qui ont rapidement abandonné l'écriture liée».

«Concept de mot»

«Le Quotidien Jurassien» a soumis sa proposition à divers pédagogues, sachant que l'écriture liée fait l'objet d'un large consensus en Suisse romande. Le changement n'est pas pour demain: «Lier les lettres permet d'accéder plus facilement au concept de mot», insiste une professeur de didactique.

Sur le plan graphomoteur, la boucle qui sert de mouvement initial à plusieurs lettres présente un double avantage aux yeux de cette spécialiste: «Atteindre une certaine efficacité et une limpidité dans le geste à force de le répéter», ce qui libère l'esprit pour produire du sens.

Une formatrice rappelle que «l'écriture est au service de la langue, pas de l'esthétique». La discussion est amorcée, alors qu'il n'y a pas si longtemps, comme le relève une pédagogue dans «Le Quotidien Jurassien», «il y a eu tout un débat pour savoir s'il fallait que la barre du «t» soit oblique ou horizontale»...

Vincent Donzé

Créé: 29.06.2020, 18h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.