Samedi 25 novembre 2017 | Dernière mise à jour 11:57

Suisse Un élu UDC veut l'asile pour Carles Puigdemont

Des élus soutiennent le combat politique du président catalan destitué, dont l'UDC Andreas Glarner. Ils le considèrent comme un potentiel prisonnier politique.

Andreas Glarner (UDC/AG) estime que Carles Puigdemont est «persécuté».

Andreas Glarner (UDC/AG) estime que Carles Puigdemont est «persécuté». Image: Keystone

Galerie photo

En images, l'histoire des rêves d'indépendance de la Catalogne

En images, l'histoire des rêves d'indépendance de la Catalogne Le 27 octobre 2017, la Catalogne a déclaré que la région devenait un «Etat indépendant prenant la forme d'une République». Mais le différend entre Madrid et Barcelone ne date pas d'aujourd'hui.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Carles Puigdemont, le président destitué de la Catalogne, cherche à se mettre à l'abri des foudres de la justice espagnole. Installé pour le moment en Belgique, il pourrait le faire en Suisse en y demandant l'asile, comme le propose le conseiller national Andreas Glarner (UDC/AG), révèle l'Aargauer Zeitung dans son édition du 2 novembre.

«Carles Puigdemont est un vrai réfugié. Il est persécuté politiquement et mérite donc l'asile», argumente l'élu qui est chargé du dossier de l'asile à l'UDC. Il est également le maire d'Oberwil-Lieli qui avait tout fait pour que sa commune n'accueille pas de réfugiés.

Appel à Ignazio Cassis

Andreas Glarner ne cache pas ses sympathies pour le combat du président catalan destitué. «J'approuve le souhait d'indépendance», a-t-il ajouté, tout en étalant ses doutes envers la justice espagnole. A ses yeux, le pays n'est pas connu pour sa jurisprudence sérieuse.

L'idée d'accorder l'asile à Carles Puigdemont ne vient pas de lui mais de son collègue de parti argovien Jean-Pierre Gallati, qui a enjoint le nouveau patron du DFAE, Ignazio Cassis, à faire un geste. Ce serait un bon début pour un ministre des Affaires étrangères, a-t-il écrit au Tessinois.

La Suisse lui reste ouverte

L'idée séduit au-delà de l'UDC puisqu'elle est soutenue par le conseiller national Yannick Buttet (PDC/VS). «Si Madrid envoie réellement Carles Puigdemont en prison, cela en fait un prisonnier politique. Je saluerai donc sa demande d'asile en Suisse.»

Le dernier mot reviendra de toutes façons au Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM), qui examine chaque demande d'asile. Et comme l'ex-président catalan n'a pas encore démarré une procédure en Belgique, l'option suisse lui reste ouverte.

(nxp)

Créé: 02.11.2017, 08h28


Sondage

Profitez-vous pleinement du Black Friday?





Sondage

Parvenez-vous à épargner, chaque mois?




Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Suisse