Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 00:12

Pollution Encore de l'écume suspecte dans «La Rançonnière»

La récurrence de l'apparition d'une mousse abondante, charriée dans le lac des Brenets (NE), inquiète lanceur d'alerte. Qui récidive.

Vidéo: Reporter Mobile/Le Matin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce matin à 11h30, l'écume du jour était suspecte dans «La Rançonnière», comme souvent depuis le coup de gueule exprimé le 24 avril dernier par un lecteur du «Matin». «Je ne sais pas s'il y a quelque chose à rajouter... Je peux vous envoyer ce genre de documents plusieurs fois par semaine», écrit ce promeneur des Brenets (NE). Face à la mousse charriée régulièrement par le ruisseau, Lothar Jaggi soupçonne la station d'épuration du Locle. Ce thérapeute redoute une pollution par hydrocarbures. Il pointe du doigt le canal de rejet de la STEP, lequel traverse sans filtre une réserve naturelle.

Il ne pleut pas

«De telles densités (ndlr: de mousse) dépendent des précipitations: quand elles sont importantes, la pollution passe inaperçue...», témoigne Lothar Jaggi.

Selon cet observateur, le lac des Brenets est pollué par le trop-plein des bassins d'une station d'épuration dépourvue de système séparatif.

De ses fenêtres, Lothar Jaggi voit les eaux boueuses de «La Rançonnière» entrer deux fois par jour dans le Doubs, à la hauteur du lac, lorsque les vannes de vidange sont ouvertes à la station d'épuration du Locle, inaugurée en 1971.

Problème phytosanitaire

«Il peut s’agir d’un problème phytosanitaire, en raison d’un épandage en lien avec l’agriculture», remarquait il y a deux mois Cédric Dupraz, conseiller communal du Locle, tout en admettant que la station d'épuration «pose problème».

De retour au bord de «La Rançonnière» hier à 16h15, Lothar Jaggi n'a vu qu'un filet d'eau dans le lit de la rivière, preuve selon lui que «le déversement de l'après-midi ne devait pas encore avoir eu lieu». Les cailloux clairs étaient encore noircis par le passage de la mousse, en attendant la prochain averse importante.

Créé: 20.06.2019, 19h02

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.