Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 02:31

Maladie Encore groggy, les habitants du Locle racontent une semaine d'épidémie de gastroentérite

Les Loclois ont vécu sept jours de folie à cause d'une pollution de leur réseau d'eau potable par des matières fécales.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au Locle, cette fin de semaine, on avait envie de faire la fête le 1er août pour vite, très vite oublier le cauchemar des derniers jours. Vendredi, Viteos, la société privée qui gère les Services industriels dans le canton de Neuchâtel, a annoncé avoir trouvé la cause de la pollution du réseau par des matières fécales: suite à un violent orage, 3000 litres d'eaux usées n'ont pu être contenus et ont refoulé vers les cuves d'eau traitée.

« On a frôlé la catastrophe »

Les Loclois racontent ces heures où tout a basculé, entre vendredi 24 et dimanche 26 juillet, et les jours qui ont suivi. Terrassés les uns après les autres par des vomissements et des diarrhées, ils n'ont pas attendu les mises en garde officielles pour se méfier de l'eau.

L'épidémie s'est ensuite poursuivie durant toute la semaine, alors que la commune distribuait gratuitement de l'eau minérale. Par chance, de nombreux Loclois étaient en vacances. « On est passé à côté de la catastrophe », souffle Miguel Perez, membre de l'exécutif.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Créé: 01.08.2015, 22h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.