Lundi 22 avril 2019 | Dernière mise à jour 17:56

Canton du Tessin Enquête pour homicide par négligence à Airolo

Un accident mortel avait endeuillé mardi dernier la ligne ferroviaire du Gothard à Airolo (TI). Le Ministère public tessinois soupçonne quatre personnes de négligence.

Un Suisse de 39 ans a aussi été grièvement blessé par la rame du convoi Tilo, le train régional Ticino-Lombardia.

Un Suisse de 39 ans a aussi été grièvement blessé par la rame du convoi Tilo, le train régional Ticino-Lombardia. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Ministère public tessinois a ouvert une enquête contre quatre personnes soupçonnées d'homicide par négligence après un accident mortel sur la ligne ferroviaire du Gothard à Airolo (TI). Un employé des CFF avait perdu la vie mardi dernier.

La victime est un père de famille de 40 ans. Un Suisse de 39 ans a aussi été grièvement blessé par la rame du convoi Tilo (le train régional Ticino-Lombardia). Les deux hommes procédaient à des contrôles le long des voies. Ils ont été surpris pour une raison encore indéterminée peu avant l'entrée de la rame dans le tunnel du Gothard par le portail sud.

«Mon client est soupçonné d'homicide par négligence». Le blessé a déjà été interrogé à l'hôpital par la procureure chargée de l'enquête, a dit lundi à l’agence Keystone-ATS son avocat Yasar Ravi, confirmant les informations de la radio-télévision de la Suisse italienne (RSI).

La procureure a étendu son accusation à trois autres personnes: le chef de la sécurité, le responsable des mouvements sur la ligne et un employé de la société Securitas.

CFF surpris

«L’enquête devra déterminer ce qui s’est passé sur la voie ce jour-là et pourrait aussi déboucher sur une ordonnance de classement», précise Me Ravi. Et d'ajouter que son client «est miraculeusement vivant et psychologiquement très éprouvé».

De son côté la procureure s’est refusée à toute déclaration. Contacté par Keystone-ATS, Patrick Walser, attaché de presse des CFF au Tessin n’a pas souhaité s’exprimer. Il a toutefois admis: «Nous sommes surpris». Une réunion de coordination devait avoir lieu avec la directrice régionale lundi en fin d’après-midi. (ats/nxp)

Créé: 11.02.2019, 16h43

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.