Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 09:43

Banques Enquête sur trois personnes sur le vol de données chez Julius Baer

Nouveaux rebondissements dans le cadre de l’affaire de vol de données bancaires chez Julius Baer. Le Ministère public de la Confédération (MPC) enquête non pas sur une, mais sur trois personnes.

En août dernier, Juliua Baer avait annoncé qu'elle avait été victime d’un nouveau vol de données.

En août dernier, Juliua Baer avait annoncé qu'elle avait été victime d’un nouveau vol de données. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’instruction du Ministère public de la Confédération porte également sur des soupçons de blanchiment d’argent.

Un seul des présumés coupables se trouve en détention provisoire, précise à l’ats Jeannette Balmer, porte-parole du MPC, revenant sur une information de l’hebdomadaire alémanique Neue Zürcher Zeitung am Sonntag.

Concernant la procédure liée au viol du secret bancaire, Jeannette Balmer ne peut fournir de détails pour l’heure. En août dernier, la banque privée zurichoise avait confirmé avoir été victime d’un nouveau vol de données bancaires.

CD transmis en Allemagne

Le présumé coupable semblait, à l’époque, avoir agi seul. Les données ont apparemment été copiées sur un CD et transmises au fisc de l’Etat allemand de Rhénanie du Nord-Westphalie.

Les autorités financières de ce Land avaient déjà obtenu en octobre 2010 un CD de données de Julius Baer. Elles avaient payé environ 1,5 million d’euros pour ce disque contenant des informations sur 200 clients de la banque, dont des Allemands qui fraudaient le fisc de leur pays.

En avril 2011, l’établissement avait versé 50 millions d’euros aux autorités allemandes, mettant ainsi un terme aux investigations menées sur des fortunes allemandes non déclarées au fisc. (ats/nxp)

Créé: 04.11.2012, 16h13

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.