Dimanche 29 mars 2020 | Dernière mise à jour 23:51

Suisse L'enseignement à la maison doit être amélioré

Les enseignants romands appellent à une meilleure coordination pour que les familles puissent mettre en œuvre l'enseignement à distance imposé en raison de la crise du coronavirus.

Pas facile de gérer l'école à la maison, tant pour les parents que pour les enseignants.

Pas facile de gérer l'école à la maison, tant pour les parents que pour les enseignants. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'école à la maison soulève de nombreux problèmes. Le Syndicat des enseignants romands (SER) appelle les autorités à une meilleure coordination pour que toutes les familles puissent mettre en œuvre correctement l'enseignement à distance imposé en raison de la crise du coronavirus.

Serveurs surchargés, manque de matériel informatique, mauvaise connexion internet, difficultés à gérer l'enseignement des enfants en même temps que le télétravail, manque d'espace dans les logements, coûts supplémentaires, communications officielles tardives: la liste des doléances est longue.

Si la situation perdure après Pâques?

S'il considère la période allant jusqu'aux vacances de Pâques comme une phase de transition, le SER demande que les autorités cantonales se coordonnent avec les associations professionnelles si la situation devait perdurer après le 4 avril. Dans un communiqué publié jeudi, il énumère une série de mesures à prendre pour que l'égalité des chances et la gratuité de l'école publique soient respectées.

Un cadre horaire journalier ou hebdomadaire adapté doit être défini, à ses yeux. Le nombre d'heures d'activité doit notamment être restreint pour permettre aux familles de concilier les activités professionnelles, le suivi du travail scolaire et la vie familiale.

Les plateformes d'échange cantonales doivent être ouvertes à tous les enseignants pour qu'ils puissent aller y puiser si nécessaire. Leur créativité et leur professionnalisme doivent aussi être pris en compte pour proposer des activités de consolidation et de révision.

Les parents doivent, quant à eux, être informés des normes conseillées concernant le temps de présence des enfants devant les écrans. En raison du cumul des activités scolaires et de loisirs, celui-ci est souvent dépassé. Des règles claires doivent par ailleurs être établies concernant l'évaluation, les examens et les transitions. (ats/nxp)

Créé: 26.03.2020, 10h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.