Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 18:12

Payerne (VD) Enterrement et hommage aérien au pilote décédé

Le pilote vaudois de F/A-18 a été enterré ce lundi au Temple de Payerne (VD).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'enterrement du jeune pilote vaudois de F/A-18, qui s'est écrasé le 29 août, s'est déroulé lundi au Temple de Payerne (VD). Il a été suivi d'un dernier hommage au-dessus de l'aérodrome.

Le temple était plein pour une cérémonie «digne et très émouvante», a indiqué Daniel Reist, porte-parole de l'armée. La famille, les proches, de nombreux pilotes étaient présents, ainsi que des cadres de l'armée, notamment le commandant de corps Aldo Schellenberg, commandant des Forces aériennes.

Altitude trop basse

Après les obsèques, un hommage aérien a été rendu rendu au pilote disparu, une tradition internationale pour les pilotes militaires, selon Daniel Reist. Deux F/A-18 ont survolé la piste de Payerne, l'un continuant tout droit, l'autre montant vers le ciel.

L'avion de chasse piloté par le Vaudois de 27 ans s'est écrasé le 29 août peu après avoir décollé de la base de Meiringen (BE). Les débris de l'appareil ont été repérés le lendemain dans la région du Hinter-Tierberg, à cheval sur les cantons de Berne et d'Uri. L'altitude transmise au pilote était trop basse. (ats/nxp)

Créé: 12.09.2016, 17h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.