Lundi 24 septembre 2018 | Dernière mise à jour 02:09

Vaud Des entreprises visées par des hackers

Plusieurs sociétés vaudoises ont connu des attaques ces dernières semaines via leur boîte mail.

La police vaudoise appelle à la plus grande vigilance.

La police vaudoise appelle à la plus grande vigilance. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le virus informatique «Retefe» a à nouveau fait des dégâts. La police vaudoise indique que plusieurs sociétés du canton ont connu une attaque ces dernières semaines. Elle met en garde.

L'infection se propage par le biais de la boîte de messagerie. Le virus détecte les connexions des internautes sur leurs sites de paiements en ligne et redirige automatiquement la victime, vers un faux site e-banking, précise jeudi la police.

Lorsque la personne introduit ses identifiants, le virus les enregistre et les transmet au pirate. Ce dernier peut ensuite effectuer des virements depuis le compte bancaire de la victime.

Pièce attachée

La police vaudoise appelle donc à la plus grande vigilance lors de la réception de courriels contenant des fichiers attachés. En cas de doute, elle encourage entreprises et particuliers à contacter l'entreprise par téléphone et à ne pas utiliser les macros qui automatisent les tâches répétitives.

Autres rappels de base: s'assurer que son logiciel antivirus est à jour et vérifier ses paiements exécutés. Un lien pour tester son ordinateur existe par ailleurs.

En cas d'infection, les internautes doivent notamment aviser leur banque et leur hébergeur web. Et déposer plainte pénale auprès de la police.

Créé: 14.06.2018, 14h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.