Lundi 13 juillet 2020 | Dernière mise à jour 23:21

Suisse Equivalence des bourses: Berne bombe le torse

Le Conseil fédéral se réserve le droit de réagir si la Bourse suisse n'obtient pas la reconnaissance de son équivalence ou seulement pour un an.

Il y a de nouveau des frictions entre la Suisse et l'UE.

Il y a de nouveau des frictions entre la Suisse et l'UE. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil fédéral a fait le tour mercredi des dossiers européens en suspens. Il a répété ensuite qu'il se réservait le droit de réagir si la Bourse suisse n'obtient pas la reconnaissance de son équivalence ou seulement pour un an.

Le gouvernement a pris acte de cette possibilité, a déclaré à la presse son porte-parole André Simonazzi. Selon lui, il s'agit pourtant d'une question technique. Le Conseil fédéral ne comprendrait pas qu'on en fasse un dossier politique.

Une non-reconnaissance ou une reconnaissance limitée à un an serait une discrimination. Si celle-ci se confirme, le gouvernement étudiera des mesures de réaction. Interrogé sur leur nature, le porte-parole s'est toutefois refusé à donner plus de précisions.

La décision de reconnaissance de l'équivalence des bourses est en suspens à Bruxelles. Elle est essentielle pour que les banques européennes et les investisseurs correspondants gardent l'accès à la Bourse suisse au-delà du 3 janvier 2018, et puissent continuer d'acheter et de vendre des titres cotés en Suisse. Selon le document interne de l'UE en consultation jusqu'en fin de journée, la reconnaissance serait limitée à un an, sa prolongation serait liée aux progrès faits en vue de l'établissement d'un accord-cadre avec Berne.

Le Conseil fédéral a promis en novembre de verser un nouveau «milliard de cohésion» à l'UE. Côté suisse, on partait du principe que la bourse helvétique obtiendrait en échange la reconnaissance de l'équivalence des bourses. Certains Etats-tiers comme Hong Kong ou les Etats-Unis l'ont déjà reçue. (ats/nxp)

Créé: 20.12.2017, 16h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.