Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 10:50

Jeu «Escape rooms»: un drame en Pologne, et en Suisse?

Cinq adolescentes sont mortes en Pologne, prisonnières d'une pièce fermée pour les besoins d'un jeu. Scénario impossible à Bienne ou à Sion?

Comment ça marche

Le jeu

"Adventure Rooms consiste à s'enfermer dans une pièce et à résoudre des énigmes en moins de 60 minutes pour pouvoir en sortir. Depuis six ans, le casse-tête inventé pour ses élèves par le professeur de physique bernois Gabriel Palacios a largement dépassé le cadre de l'enseignement. Aujourd'hui, il y a 160 Adventure Rooms dans 18 pays, dont 38 jeux dans 15 villes de Suisse. Il existe de nombreuses copies de ce concept.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils sont quatre, devant la porte de la société «Adventure Rooms», à Bienne. Ces Jurassiens ont-ils entendu parler du drame survenu en Pologne, où cinq adolescentes enfermées le temps de résoudre une énigme n'ont pas pu fuir un incendie, le 4 janvier à Koszalin? Pas vraiment.

Dounia, Noé, Ivo et Anne, ces jeunes de Develier (JU) ont participé jeudi au jeu pour célébrer les 30 ans fêtés jeudi par Noé. Pas d'inquiétude, sachant que les victimes polonaises fêtaient aussi un anniversaire? «Le drame polonais n'est pas rassurant, mais les normes suisses sont garanties, n'est-ce pas?», réagit le quatuor.

«Aucun risque»

Réponse du responsable romand de la société «Adventure Rooms», Cédric Lagger est catégorique: «Aucun risque de rester prisonnier dans nos locaux».

Dans le sillage du quatuor de Develier (JU), Le Matin a constaté qu'aucune porte n'est verrouillée, et qu'elles débouchent toutes sur un corridor qui donne sur la rue.

Après 60 minutes

Jeudi avant midi, l'hôtesse biennoise a expliqué le défi qui attendait le quatuor jurassien: «Vous avez 12 ans et en jouant au foot, vous avez fait entrer dans une maison abandonnée une balle que vous devrez retrouver». Précision: «Si vous ne sortez pas après 60 minutes, on vous cherchera!».

Preuve que le drame polonais ne peut pas survenir, dans un cadre commercial: «Tous les participants sont filmés en vidéo», rapporte Cédric Lagger. Chaque pièce est équipée d'une caméra de surveillance.

Maison abandonnée

Matrix, Monte-Carlo et la Maison abandonnée, choisie jeudi par les Jurassiens: si les trois jeux sont utilisés en même temps, trois surveillants sont engagés.

Dans deux mois, «Adventure Rooms» ouvrira une succursale à Sion. L'occasion pour Cédric Lagger de rassurer les utilisateurs: «La police du feu et la police su commerce ont inspecté les locaux avant de donner leur feu vert. Foi d'expert, tout est aux normes!».

Si les sociétés commerciales sont contrôlées, il en va tout autrement pour ceux qui improvisent des «Escape Rooms» chez eux.

Jeudi, le «Bieler Tagblatt» donnait la parole à l'inventeur du jeu, Gabriel Palacios, professeur de physique à Berne. Selon lui, jouer à «Adventure Rooms» est «aussi sûr que de travailler dans un bureau». (Le Matin)

Créé: 11.01.2019, 09h32


Sondage

La rente à vie que va toucher Pierre Maudet vous choque-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.