Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 07:58

Genève Et la Genferei d'or 2019 est attribuée à... Pierre Maudet

Le voyage du magistrat à Abu Dhabi en 2015 et ses conséquences lui valent ce prix humoristique décerné par les journalistes genevois.

Genferei d'or 2019: plusieurs sketches ont rappelé les différentes ramifications de cette affaire révélée suite au voyage du magistrat à Abu Dhabi en 2015.

Genferei d'or 2019: plusieurs sketches ont rappelé les différentes ramifications de cette affaire révélée suite au voyage du magistrat à Abu Dhabi en 2015. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Genferei d'or 2019 a été attribuée mercredi soir au conseiller d'Etat Pierre Maudet.

Ce prix humoristique décerné par les journalistes genevois récompense la meilleure «genevoiserie» des douze derniers mois.

Classé hors catégorie par le comité d'organisation de cette cérémonie festive, Pierre Maudet est sorti vainqueur d'une urne préalablement bourrée. Plusieurs sketches ont rappelé les différentes ramifications de cette affaire révélée suite au voyage du magistrat à Abu Dhabi en 2015.

Cette «Genferei ultime» a fait de l'ombre à d'autres affaires qui, en temps normal, auraient eu toutes leurs chances de décrocher un prix. Le comité d'organisation a donc décidé de décerner une deuxième Genferei d'or.

Cinq candidats étaient en lice: les notes de frais des élus de la Ville de Genève avec une mention spéciale à Rémy Pagani, le Léman Express avec ses noms de gares controversés et ses toilettes inexistantes, le vote contradictoire sur la caisse de pension des fonctionnaires et le service des votations qui a frisé le code.

Vote secret

C'est finalement l'affaire des notes de frais de la Ville de Genève qui l'a emporté au terme d'un vote à bulletins secrets. La cinquantaine de journalistes présents mercredi soir ont apprécié les curieuses dépenses de l'Exécutif révélées par la Cour des comptes et les explications confuses sur des cartes de crédit qui se ressemblent.

Pour rappel, une Genferei est une affaire qui coûte cher au contribuable et dont le ridicule trouve écho au-delà des frontières cantonales. Les lauréats reçoivent une feuille dorée du marronnier fou de la Treille. Cet arbre devance régulièrement le marronnier officiel, dont l'éclosion de la première feuille annonce l'arrivée du printemps.

Avenir incertain

Il s'agissait de la neuvième édition de la Genferei. La précédente avait consacré la police genevoise pour un cumul d'affaires embarrassantes. L'incertitude plane quant à la suite: le comité occulte d'organisation a annoncé sa dissolution après ce millésime 2019, qui a vu le Graal de la Genferei être atteint par Pierre Maudet. (ats/nxp)

Créé: 13.06.2019, 11h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.