Jeudi 14 décembre 2017 | Dernière mise à jour 19:43

«No Billag» Les évêques de Suisse sont inquiets

La Conférence des évêques s'est positionnée jeudi pour le refus de «No Billag». L'initiative «agrandirait les fractures sociales».

Les évêques de Suisse étaient réunis jeudi à Engelberg (OW).

Les évêques de Suisse étaient réunis jeudi à Engelberg (OW). Image: Image d'archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les évêques de Suisse sont inquiets des possibles conséquences d'une acceptation de l'initiative «No Billag». Ils ont également décidé d'une rallonge de 300'000 francs pour le fonds d'indemnisation des victimes d'abus sexuels prescrits.

Aux yeux de la Conférence des évêques suisses (CES), l'acceptation de l'initiative «No Billag» nuirait à la cohésion nationale et agrandirait plutôt les fractures sociétales existantes, a indiqué jeudi cette dernière dans un communiqué. Les évêques de Suisse étaient réunis en assemblée de lundi à mercredi au couvent d'Engelberg (OW).

La CES estime très important qu'une discussion publique reste possible, dans laquelle différentes opinions – également celle de minorités – aient leur place. Elle craint que, en cas de «oui» le 4 mars, la formation publique d'opinion ne soit encore plus dépendante d'entreprises médiatiques étrangères ou financièrement puissantes. L'identité suisse en serait affaiblie, particulièrement en Suisse romande et dans les régions italophones.

Rallonge de 300'000 francs

Créé fin 2016, le fonds destiné à indemniser les victimes d'abus sexuels prescrits commis par des représentants de l'Eglise catholique sera pratiquement épuisé à la fin 2017, selon l'estimation de la CES. Pour cette raison, elle a décidé d'une rallonge de 300'000 francs. Le montant du fonds était pour l'heure de 500'000 francs. Il est alimenté par la CES, l'Union des Supérieurs majeurs religieux de Suisse (VOS'USM) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (RKZ). (ats/nxp)

Créé: 07.12.2017, 17h48


Sondage

A quelle fréquence jouez-vous à l'EuroMillions ou au Swiss Loto?





Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Suisse