Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:57

Question jurassienne L'exécutif bernois définira les coulisses électorales

Le Grand Conseil enjoint le gouvernement bernois de se pencher sur l'opportunité de créer un comité électoral indépendant chargé d'organiser le second vote de Moutier (BE).

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Galerie photo

Le Jura bernois enterre la question jurassienne

Le Jura bernois enterre la question jurassienne Le Jura bernois refuse à l'exception de Moutier le processus de création d'un nouvel Etat.

Galerie photo

Une journée historique pour Moutier

Une journée historique pour Moutier Dimanche 18 juin 2017, les habitants de Moutier sauront si leur ville quitte le canton de Berne pour rejoindre celui du Jura.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Gouvernement bernois devra étudier s'il y a lieu de créer un comité électoral indépendant chargé d'organiser le second vote de Moutier (BE) sur son appartenance cantonale. Le Grand Conseil a adopté lundi par 113 voix contre 16 une motion en ce sens transformée en postulat déposée par trois élus UDC du Jura bernois.

Ce comité électoral serait indépendant des autorités prévôtoises et des cantons de Berne et du Jura. Il devrait surveiller le registre électoral pendant au moins une année avant la date retenue pour le scrutin.

Cette instance disposerait des compétences pour contrôler le domicile des personnes dont la domiciliation serait suspecte. Elle arrêterait la liste des ayants droit au vote trois mois avant la votation de Moutier.

Pour l'UDC Anne-Caroline Graber, les règles du jeu en vue de cette seconde votation doivent être fixées par une instance indépendante et non pas par les autorités municipales à majorité autonomiste. «Il est impératif de corriger les modalités d'un vote communaliste», a-t-elle déclaré devant les députés.

Les motionnaires ont en revanche retiré un point de leur texte qui demandait que le vote par correspondance soit prohibé. Seul le vote aux urnes en personne aurait été possible. Le point portant sur l'idée de sceller l'appartenance de Moutier dans le canton de Berne en cas de nouvelle annulation par la justice a aussi été retiré.

Le Grand Conseil avait adopté la semaine dernière cette intervention parlementaire sous la forme plus contraignante de motion. Mais après le vote, il avait constaté que cela nécessitait une modification de loi qui aurait repoussé la date d'un nouveau vote. Il avait donc décidé de rouvrir le débat lundi. (ats/nxp)

Créé: 09.12.2019, 13h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.