Mercredi 29 janvier 2020 | Dernière mise à jour 18:07

Pollution lumineuse Extinction des lumières à Genève le 26 septembre

Les habitants du bout du lac vivront sans éclairage public pendant une journée pour pouvoir mieux profiter du ciel étoilé.

La date du 26 septembre a été choisie pour ses conditions astronomiques idéales (photo d'illustration).

La date du 26 septembre a été choisie pour ses conditions astronomiques idéales (photo d'illustration). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Grand Genève va éteindre l'éclairage public le 26 septembre. Objectifs: sensibiliser le million d'habitants de l'agglomération aux méfaits de la pollution lumineuse et lui permettre de revoir les planètes, les étoiles et la voie lactée.

Intitulée «La nuit est belle!», cette initiative inédite regroupe déjà 109 communes de part et d'autre de la frontière, a indiqué jeudi le Grand Genève. L'agglomération franco-valdo-genevoise a lancé ce projet avec le Musée d'histoire naturelle de Genève, la Société d'astronomie de Genève et la Maison du Salève, à Présilly (F).

Causée en grande partie par l'éclairage artificiel excessif, la pollution lumineuse modifie le cycle jour-nuit. Conséquences: dérèglement des rythmes biologiques de la faune et de la flore, dégradation des habitats naturels, risques pour la santé humaine et consommation d'énergie superflue.

Conditions astronomiques idéales

La date du 26 septembre a été choisie parce qu'elle offre des conditions astronomiques idéales. Une nouvelle lune sera dans le ciel, la voie lactée sera visible dès le coucher de soleil, et il sera possible d'observer Saturne et Jupiter. La soirée sera ponctuée d'animations locales.

Les 209 communes du Grand Genève ont été invitées à participer à ce projet. Toutes les communes genevoises ont répondu favorablement, ainsi que la majorité des communes françaises et une dizaine de communes vaudoises, précisent les organisateurs. (ats/nxp)

Créé: 18.07.2019, 11h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.