Mercredi 11 décembre 2019 | Dernière mise à jour 23:45

Suisse Il sera plus facile d'appeler à l'aide l'armée

Mercredi, le Conseil fédéral a décidé de renoncer aux exigences de l'assurance civile dès l'an prochain.

L'armée peut venir en aide aux paysans de montagne qui ont besoin d'un transport d'eau.

L'armée peut venir en aide aux paysans de montagne qui ont besoin d'un transport d'eau. Image: Photo d'archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les petites organisations ou les personnes privées pourront plus facilement demander l'appui d'aéronefs de l'armée. Le Conseil fédéral a décidé mercredi d'abolir les exigences concernant l'assurance civile dès le 1er janvier. D'autres modifications entreront aussi en vigueur à cette date.

Un paysan de montagne qui a urgemment besoin d'un transport d'eau pour ses vaches n'a pas le temps de souscrire une responsabilité civile lui permettant d'engager un hélicoptère de l'armée, argumente le gouvernement.

Les prestations d'appui comme la lutte aérienne contre les incendies de grande ampleur, l'élimination des moyens de munitions civiles non-explosées ou la collecte d'informations par les services de renseignement pourront être fournies plus rapidement en cas d'urgence. Elles couvrent un besoin grandissant des autorités civiles, estime le Conseil fédéral.

Instruction prémilitaire

Les sociétés et les associations faîtières militaires reconnues par la Confédération seront chargées de l'instruction prémilitaire. Par ailleurs, les cours seront adaptés aux besoins et aux situations actuels.

Un suivi administratif spécifique sera proposé aux aspirants qui suivent une formation ou un perfectionnement et qui reçoivent une proposition pour suivre un cours d'un niveau supérieur. Jusqu'à présent, ils devaient être réaffectés plusieurs fois. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2019, 10h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.