Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 09:43

Lacune Des failles de sécurité lézardent le processus d’asile suisse

Les dossiers de requérants d’asile et venus de pays à risques, comme la Syrie, ne sont de loin pas tous vérifiés par le Service de renseignements de la Confédération.

Alors que la menace terroriste augmente, toujours moins de dossiers sont soumis au contrôle du Service de renseignement.

Alors que la menace terroriste augmente, toujours moins de dossiers sont soumis au contrôle du Service de renseignement. Image: Jung H./Stern/LAIF/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un paradoxe inquiétant. Alors que la menace terroriste en Occident augmente, les agents fédéraux en charge de débusquer les éventuels extrémistes en Suisse examinent de moins en moins les dossiers des demandeurs d’asile. Cela même s’ils viennent de pays aussi instables ou à risques que la Syrie ou l’Irak.

Recul drastique des contrôles

Il y a encore six ans, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) avaient ainsi transmis aux fins de vérification 2250 dossiers au Service de renseignement de la Confédération (SRC). Mais en 2013, le chiffre était tombé à 661 dossiers transmis. En pourcentage du total des dossiers, la chute est encore plus spectaculaire: 14% des demandes avaient été examinées par le SRC en 2009, et ce chiffre est descendu en 2013 autour de 3%.

Explications: la plupart du temps, on ne transmet, par exemple, pas les dossiers des requérants dont on pense que la demande n’a que peu de chances d’aboutir. Mais le problème demeure, même dans les cas où le requérants est finalement débouté: d’abord car cela peut prendre des années, et ensuite parce 80% des demandeurs d’asile originaires de pays à risques finissent par rester en Suisse. Enquête.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 28.02.2015, 23h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.