Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 11:42

Tessin/Italie Des cadavres d'animaux dans une décharge sauvage

Dix-sept corps inertes de porcs ainsi que plusieurs chevaux ont été découverts dans un dépôt illégal aux portes du Tessin, côté italien, à Cadegliano Viconago.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une grande décharge illégale a été découverte près de Ponte Tresa (TI), à la frontière suisse. Le Tessin est touché par les déchets toxiques déversés dans la rivière Tresa, toute proche et qui se jette dans le lac Majeur.

Plusieurs milliers de mètres cubes de déchets ont été abandonnés dans une zone boisée près de la ville italienne de Cadegliano Viconago depuis un an au moins, rapportent jeudi plusieurs médias tessinois.

Selon le Corriere del Ticino, des bombes à gaz, des pneus de voiture et des panneaux Eternit font partie des déchets. Les cadavres de deux chiens, de 17 porcs et de plusieurs chevaux ont également été déposés dans la décharge sauvage.

La police italienne a été prévenue par un Tessinois du dépôt illégal en avril. Elle a alors mis en place une surveillance du site pendant plusieurs mois, qui a abouti à la mise en accusation de huit personnes, six Italiens, un Albanais et un Turc. Tous les suspects sont actifs dans la construction et l'horticulture.

Une partie des matériaux déposés sur le site a fini sa course dans le Vallone, un affluent de la Tresa, précisent les médias tessinois. (ats/nxp)

Créé: 23.01.2020, 13h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.