Mercredi 18 octobre 2017 | Dernière mise à jour 16:07

Zurich Elle donne 800'000 francs à une fausse policière

Des escrocs ont dérobé un butin record en utilisant le coup du faux policier. Une octogénaire en a fait les frais.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une Zurichoise de 81 ans est tombée dans le panneau et a remis à des malfrats des bijoux, montres de valeur, pièces d'or et de l'argent liquide pour une valeur totale de 800'000 francs.

Depuis le 10 avril, l'octogénaire du district de Meilen (ZH) recevait plusieurs fois par jour des appels téléphoniques d'une femme disant faire partie de la police criminelle de Zurich, indique la police cantonale mercredi. Cette dernière lui a fait croire que des escrocs voulaient lui dérober sa fortune avec la complicité d'employés de sa banque.

A la demande de la fausse policière, l'octogénaire a retiré sa fortune de plusieurs institutions. Le 26 avril, un inconnu est venu chercher le butin au domicile de la victime, lui assurant que tout lui serait rendu quelques jours plus tard.

N'ayant plus été contactée, la vieille dame a réalisé avoir été victime d'une escroquerie et a déposé plainte. Afin d'éviter un tel scénario, la police zurichoise recommande d'appeler le 117 pour confirmer l'identité des policiers. (ats/nxp)

Créé: 03.05.2017, 12h47

Publicité


Sondage

Ferez-vous confiance aux véhicules autonomes?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.