Samedi 17 novembre 2018 | Dernière mise à jour 22:47

Bâle L'homme mort au musée de la pharmacie serait le directeur

Le défunt serait le directeur lui-même du musée de la pharmacie de Bâle. Il est décédé après avoir été en contact avec une substance toxique.

Personne n'a été blessé et il n'y a aucun danger pour la population et l'environnement.

Personne n'a été blessé et il n'y a aucun danger pour la population et l'environnement. Image: Wikicommons

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un homme a été retrouvé mort vendredi soir au musée de la pharmacie de Bâle. Ce collaborateur de l'institution avait été en contact avec une substance toxique. Les secours sont intervenus en force, mais n'ont pu que constater le décès. Selon le journal Badener Tagblatt samedi, il s'agirait du directeur lui-même.

Les accès au musée et les rues adjacentes ont été temporairement bloqués et trois collaborateurs du musée ont dû être évacués. Personne n'a été blessé et il n'y a aucun danger pour la population et l'environnement, a indiqué dans la nuit le ministère public bâlois.

Les autorités enquêtent sur les circonstances exactes du décès, et en particulier la nature de la substance concernée. La police ne dispose d'aucun indice permettant d'évoquer l'intervention d'un tiers ou la thèse de l'accident. (ats/nxp)

Créé: 11.08.2018, 03h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.