Jeudi 17 janvier 2019 | Dernière mise à jour 12:00

Schaffhouse Un paroissien délesté de milliers de francs

Dans une église, un homme a plongé la main dans la bourse d'un octogénaire et lui a piqué une grosse somme d'argent.

Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un voleur a ravi plusieurs milliers de francs à un homme de 80 ans dans une église de Schaffhouse. Le malfrat a voulu changer deux euros pour payer un stationnement.

Au moment où le retraité a ouvert sa bourse pour y chercher de la monnaie, l'inconnu a commencé à lui-même y plonger la main, relate la police cantonale de Schaffhouse samedi soir. Le voleur lui a ensuite arraché le porte-monnaie, se servant de tout l'argent.

L'octogénaire, qui habite dans une maison pour personnes âgées de la ville, n'a remarqué que plus tard qu'il s'est fait dérober plusieurs milliers de francs.

La police cantonale de Schaffhouse en profite pour lancer un appel à la prudence lorsque l'on change de l'argent avec des personnes étrangères. (ats/nxp)

Créé: 15.09.2018, 20h43

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.