Dimanche 21 juillet 2019 | Dernière mise à jour 14:30

Suisse Des fans de foot chargent les policiers zurichois

Des supporters ont attaqué, dans la nuit de vendredi à samedi à Zurich, une patrouille de police qui a dû battre en retraite avant de demander des renforts.

Police zurichoise

Police zurichoise Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs fans de football ont attaqué une patrouille de policiers dans la nuit de vendredi à samedi à Zurich. Une autre confrontation présentant certaines similitudes s'est produite samedi.

Dans la nuit de vendredi à samedi, des objets ont été lancés sur une patrouille, a indiqué la police municipale zurichoise samedi dans un communiqué. Les policiers ont battu en retraite et appelé des renforts. Une partie de ces agresseurs portait des maillots du FC Zurich. Un homme de 24 ans a été arrêté.

Samedi après-midi, la police est aussi intervenue, en recourant aux balles en caoutchouc, lors d'une bagarre générale. Parmi les protagonistes figuraient des personnes en tenue de fans de football, ont précisé le Ministère public et la police zurichoise en soirée. Les policiers ont procédé à quatre arrestations. (ats/nxp)

Créé: 25.08.2018, 20h53

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.