Mercredi 20 novembre 2019 | Dernière mise à jour 10:19

News piquantes La femme astronaute manque d'espace... dans ses fringues

De l'apesanteur, des chutes, des chants de déshonneur, des soucis d'écriture et d'émojis: c'est l'actu décalée du jour.

A moins de piquer la combi M de Christina Koch (à gauche), Anne McClain (au centre) sera privée de sortie vendredi.

A moins de piquer la combi M de Christina Koch (à gauche), Anne McClain (au centre) sera privée de sortie vendredi. Image: NASA/Le Matin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À quoi ça tient! Vendredi devait avoir lieu une première historique. Une sortie extravéhiculaire dans l'espace avec une équipe 100% féminine. Pas de bol, Anne McClain ne pourra pas aller à l'extérieur de la Station spatiale internationale pour une question... de fringues. Elle a en effet constaté lors d'une précédente sortie que, comme son corps avait grandi en apesanteur, un haut de combinaison taille M lui convenait mieux qu'un S. Pas de bol, sa collègue Christina Koch porte aussi cette taille et il n'y a qu'une combi M sur la station, donc elles ne pourront pas sortir les deux. On voit que c'est petit une station spatiale. D'habitude, quand les femmes voyagent, elles prennent avec elles bien assez d'habits pour faire face à toute éventualité. Michel Pralong


Prévencon

Marcher, c’est dangereux: chaque année en Suisse, communique la Suva, 60 000 personnes se blessent en se cassant la gueule au travail. Et 120 000 autres se pètent la figure chez elles ou en se baladant. Conclusion? Il faut d’urgence interdire les bananes! Renaud Michiels


Faut la prendre aux mots

Interrogée sur l'idée de sanctionner les chants homophobes dans les stades de France, la présidente de la Ligue nationale de football, Nathalie Boy de la Tour répond en gros au «Parisien» que cela fait partie du folklore. «Ils font partie de l’expression d’une ferveur populaire qu’il faut prendre comme telle ». Par derrière? (humour type ferveur populaire). Elle ajoute: «Nous allons sensibiliser nos référents aux chants homophobes en essayant de trouver une alternative.» Pourquoi pas les chants racistes, c'est sympa aussi. Visiblement, il y a encore du boulot avant que les «enc...» et autres injures ne fassent plus partie de la panoplie du petit supporter. (MP)


C’est du chinois

Nous avons reçu ce mardi par mail un communiqué de presse de l’ATE, l’Association transports et environnement. Voilà comment le titre s’est affiché:

À en croire le service de traduction de Google, le premier caractère signifie «mais» en chinois et le second «paragraphe». Pour la bonne compréhension de la prise de position de l’association, sachez donc que «LmaisTE soutient lparagraphenitiative paysage». (RM)


Pan sur l'érable

Les Jeunes libéraux radicaux vaudois se sont fait chambrer après ce tweet concernant en fait le marché du cannabis: «Visiblement, ils veulent lutter contre le trafic de sirop d'érable» a-t-on pu lire dans les réactions, allusion à leurs feuilles rouges et non vertes illustrant le tweet. «Malheureusement, le choix d'émoji est assez limité» ont répondu les JLR. Ben dans ce cas, mieux vaut ne pas en mettre, non? (MP)


Il faut marquer le coup d'État

C'est quand même chouette les dictatures. En tout cas, le président brésilien Jair Bolsonaro, lui, il adore. C'est pour cela qu'il a carrément ordonné de commémorer le coup d'État des militaires brésiliens du 31 mars 1964. Allez, samba et plumes dans les fesses pour tous les soldats dans les casernes! (MP)

Créé: 26.03.2019, 17h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.