Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 13:30

Appel à témoins Le corps sans vie d'une femme découvert dans le Léman

La police cantonale vaudoise a identifié la personne retrouvée sans vie, samedi 10 mars, dans le lac Léman. Elle cherche à en savoir davantage.

Gaëlle P. était âgée de 27 ans et vivait à Vevey (VD).

Gaëlle P. était âgée de 27 ans et vivait à Vevey (VD). Image: Police cantonale vaudoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samedi passé, vers 07h20, une témoin signalait à la police communale, à Vevey, qu’elle avait aperçu un corps flottant à quelques mètres du rivage dans le lac Léman. Ce corps a été identifié formellement comme étant celui de Gaëlle P., une femme suisse de 27 ans, domiciliée à Vevey. Les investigations conduites ont permis d’établir qu’elle était décédée dans la nuit du vendredi au samedi, selon un communiqué de la police cantonale vaudoise. Les circonstances et les causes du décès demeurent cependant encore inconnues. Les enquêteurs suivent toutes les pistes.

La Police cantonale lance un appel à témoin: toute personne ayant rencontré Gaëlle P. dans la soirée ou la nuit du vendredi au samedi 10 mars ou toute personne ayant des informations est priée de contacter la police cantonale vaudoise au 021 333 53 33 ou le poste de police le plus proche.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce décès. (comm/nxp)

Créé: 15.03.2018, 15h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.