Mardi 10 décembre 2019 | Dernière mise à jour 12:00

Fête des Vignerons La Confrérie doit encore 700'000 francs à Vevey

La Municipalité de Vevey a fait le point jeudi soir sur les factures ouvertes de la Confrérie des vignerons.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vevey estime à ce stade à plus de 700'000 francs les montants à encaisser en lien avec la Fête des Vignerons.

Répondant à une interpellation d'Alain Gonthier pour le groupe Décroissance-Alternative, l'exécutif a fourni une première estimation chiffrée. Les factures en attente représentent un montant de 707'568 francs au 25 septembre 2019.

«Les informations reflètent uniquement la situation telle que nous la connaissons maintenant, c'est-à-dire au moment de la rédaction du préavis», a insisté le municipal Etienne Rivier.

Dans les détails, plus de 410'000 francs concernent l'utilisation du domaine public, 270'000 francs la voirie, près de 11'000 francs sont en lien avec une campagne sur les déchets sauvages et 16'000 pour diverses factures.

Pour mémoire, les comptes de la Fête des Vignerons qui s'est tenue cet été accusent un déficit de 15 millions de francs. Dix millions seront couverts par les réserves de la confrérie et un plan de mesures pour trouver cinq millions a été décidé. (ats/nxp)

Créé: 11.10.2019, 20h40


Sondage

Une ou un écologiste au Conseil fédéral: êtes-vous pour ou contre?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.