Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 07:05

Suisse Feu vert à deux textes sur le patrimoine culturel

Le Conseil des Etats est favorable à la ratification de conventions pour l'accès à la culture et la protection des biens culturels subaquatiques.

Les deux textes renforcent l'engagement international de la Suisse dans la protection du patrimoine culturel.

Les deux textes renforcent l'engagement international de la Suisse dans la protection du patrimoine culturel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après le Conseil national, le Conseil des Etats a donné son accord mardi à l'unanimité à la ratification de deux conventions sur le patrimoine culturel. Ces deux textes renforcent l'engagement international de la Suisse dans ce domaine.

La convention de l'UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique met en oeuvre des mesures pour lutter contre le pillage et l'exploitation du patrimoine subaquatique au niveau mondial. Une partie importante du patrimoine culturel de l'humanité se trouve sous les eaux. Les océans recèlent environ trois millions de sites archéologiques. En Suisse, les sites palafittiques préhistoriques sont concernés.

La convention, approuvée par plus de 60 Etats, se concentre sur la protection du patrimoine culturel sous-marin, mais est applicable à toutes les étendues d'eau et à tous les cours d'eau. Sa ratification est un signal fort contre le transfert illicite de biens culturels, a relevé Ruedi Noser (PLR/ZH) au nom de la commission. Elle permet aussi de promouvoir la recherche subaquatique suisse.

Culture pour tous

La convention-cadre du Conseil de l'Europe sur la valeur du patrimoine culturel, de 2005, présente des stratégies pour que toutes les couches de la population puissent accéder à la culture. Elle se base sur une définition large du patrimoine culturel, incluant ses expressions matérielles, immatérielles et numériques.

Par leur signature, les Etats parties attestent de leur volonté de développer les potentialités du patrimoine culturel, de créer de nouvelles voies d'accès à ce patrimoine et de nouvelles formes d'appropriation de ses richesses.

Cette convention est d'actualité, a relevé Didier Berberat (PS/NE) au nom de la commission. Ces dernières années, les actes terroristes contre le patrimoine culturel se sont multipliés au Proche-Orient et en Afrique. Le texte s'élève contre l'instrumentalisation du patrimoine culturel à des fins idéologiques et religieuses. (ats/nxp)

Créé: 11.06.2019, 16h31

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Suisse