Vendredi 3 avril 2020 | Dernière mise à jour 06:12

Suisse Fin des restructurations chez Salt

Pascal Grieder, nouveau patron de l'opérateur Salt, assure que «la période des grandes restructurations est terminée». L'heure est à l'évolution pour l'entreprise.

Le nouveau patron de Salt, assure que 
 «la période des grandes restructurations est terminée».

Le nouveau patron de Salt, assure que «la période des grandes restructurations est terminée». Image: Laurent Gillieron/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nouveau patron de Salt, Pascal Grieder, promet la fin des restructurations chez le quatrième opérateur suisse. «La période des grandes restructurations est terminée», a dit le successeur d'Andreas Schönenberger dans un entretien paru jeudi dans le magazine alémanique Bilanz.

«Les trois dernières années ont été synonyme de révolution, les trois prochaines seront placées sous le signe de l'évolution», a promis M. Grieder, qui a pris début septembre les commandes de Salt. «La croissance des ventes est la première des priorités», a-t-il souligné.

Le nouveau patron a également rejeté les spéculations sur une stratégie à bas prix. «Nous ne sommes pas un opérateur à bas prix et ne voulons pas l'être», a-t-il insisté. Ce dernier veut notamment améliorer la qualité du service clientèle, fortement critiqué, et mettre l'accent sur l'activé avec les entreprises. La téléphonie de 5e génération, la 5G, sera introduite par Salt au troisième trimestre 2019.

(ats/nxp)

Créé: 25.10.2018, 11h55

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.