Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 11:17

Partenariat La fondation qui parie sur l’avenir des PME

The Ark, soutenu par la Loterie Romande, favorise l’éclosion d’entreprises valaisannes à la pointe de défis technologiques divers.

La Fondation The Ark planche déjà sur l'aide qu'elle va apporter à la relance des activités touristiques cet été.

La Fondation The Ark planche déjà sur l'aide qu'elle va apporter à la relance des activités touristiques cet été. Image: Valais-Wallis Promotion-Pascal Gertschen

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les start-up et les PME valaisannes, spécialisées dans les hautes technologies, peuvent compter sur un appui de taille: la Fondation The Ark, basée à Sion, et son parc de plus de 31'000 m2, l’un des plus grands de Suisse, répartis dans plusieurs villes du canton. «Nos axes principaux, souligne Jean Albert Ferrez, président de la fondation, embrassent des branches aussi diverses que l’informatique, la biotechnologie, la digitalisation dans la santé, le sport, la biopharma et la gestion des ressources. Notre but, aider des entreprises à créer de la valeur ajoutée et favoriser l’emploi qualifié.»

The Ark met à disposition un réseau de compétences dans lequel émerge l’EPFL-Valais, l’institut Idiap à Martigny et la HES-SO-Valais avec ses dix filières de formation et neuf instituts de recherche. «De fait, explique le président, la fondation organise et coordonne les différentes activités. Elle crée les conditions-cadre qui incitent les start-up et PME à faire preuve de créativité et d’innovation.»

The Ark a été créée en 2004 par le gouvernement du canton du Valais. Depuis lors, elle est venue en aide à plus de 500 entreprises. Certaines d’entre elles s’inscrivent même dans une actualité brûlante. Un exemple, l’entreprise Calyps, basée à Sion, qui prévoit le flux des arrivées aux urgences grâce à une solution basée sur l’intelligence artificielle. Ce projet a déjà fait ses preuves à l’hôpital de Valenciennes(F).

Quant à l’après Covid-19, il fait phosphorer la fondation. «Nous aidons à préparer de manière optimale la relance des activités touristiques en Valais cet été grâce au déploiement de solutions digitales innovantes auprès des hôtels, remontées mécaniques et autres entreprises touristiques,» ajoute le président de la fondation. C’est le but de Digitourism, l’appel qui vient d’être lancé. Les PME et start-up valaisannes peuvent déposer leurs solutions dès maintenant. Les meilleures, désignées par un jury, remporteront 10'000 francs chacune. Une somme destinée à concrétiser leur projet auprès des acteurs du tourisme.

La LoRo soutient des projets spécifiques

«Depuis de nombreuses années, dit encore Jean Albert Ferrez, la LoRo nous aide à réaliser des objectifs spécifiques. En 2015, elle était partie prenante du projet Étoile marquant le bicentenaire de l’entrée du Valais dans la Confédération. Célébré durant toute l’année, il visait notamment à faire connaître le Valais technologique aux jeunes et susciter ainsi des vocations en mettant en avant, par le biais de nombreuses manifestations, la créativité des PME et start-up valaisannes.»

Victor Fingal

Créé: 15.05.2020, 06h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.