Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 01:09

Gastronomie «La fondue curry-ananas est superbonne!»

Le livre «Haute fondue» contient 52 recettes déroutantes. Un vrai crime de lèse-fondue, pourrait estimer un puriste. Ses auteurs valaisans s’expliquent.

Ici, une fondue au curry doux. Le livre propose aussi une version curry-ananas avec fromage de brebis.

Ici, une fondue au curry doux. Le livre propose aussi une version curry-ananas avec fromage de brebis. Image: Dorian Rollin

«Haute fondue, l’art de la fondue en 52 recettes délicieuses», de Jennifer et Arnaud Favre, Ed. Helvetiq. Infos: //hautefondue.ch

Jennifer et Arnaud Favre sont aussi membres fondateurs de l’association Les Compagnons du Caquelon. Leur festival, «La Grande Caquelonnade», se tiendra les 24 et 25 novembre à Fully. Infos: compagnonsducaquelon.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une fondue «fraîcheur» au gingembre et au citron. Une autre au cervelas. Une troisième avec du fromage de chèvre, du miel et des noix. Une fondue brebis au curry et à l’ananas. Sans compter la fondue poivrons-Grappa, la mexicaine ou celle à la merguez. Toutes ces recettes et bien d’autres sont dans le livre «Haute fondue», paru il y a un peu plus d’un mois. Un bouquin qui pourrait être perçu comme une vraie hérésie.

Il est l’œuvre des Valaisans Jennifer et Arnaud Favre, de Riddes. Avec un peu de recul, ont-ils subi les foudres de puristes pour avoir osé revisiter parfois drastiquement le plat mythique? Même quand on l'accuse de crime de lèse-fondue, Arnaud Favre conserve sa bonne humeur. Ses réponses.

Arnaud et Jennifer Favre.

Un mois après la sortie de votre bouquin, vous ne vous êtes pas encore fait lyncher par des puristes?

Arnaud Favre: si, en fait, mais uniquement par écrans interposés. Sur les réseaux sociaux on a été attaqués par des provéganes car on torturerait les vaches pour obtenir le lait. Et par des sympathisants d’un parti politique disons bien à droite pour qui on ne touche pas à la fondue. Pour eux c’est du fromage, du fromage et rien d’autre. Tout ajout est impensable, exclu.

Mais vous n’avez pas reçu de menaces, tout de même?

Non, heureusement, quand même pas. Et si quelques-uns nous ont un peu cassés les noisettes, 99% des gens semblent intéressés à goûter de nouvelles fondues.

Quelles recettes suscitent les réactions les plus virulentes?

Celles qui semblent le plus exotiques, comme la fondue-fusion poivrons-Grappa ou la gingembre-citron.

Mais honnêtement, une fondue brebis curry à l’ananas, c’est un crime, non?

Non, surtout pas celle-là, c’est une de mes préférées. Elle est superbonne et les saveurs se marient vachement bien! Et on met de l’ananas sur les pizzas, alors pourquoi pas dans la fondue?

Et que penser de votre version mexicaine, avec du maïs, des haricots rouges, de la viande hachée et des poivrons…

Il faut s’amuser! L’important, dans nos recettes, c’est que les saveurs apportées viennent en petite quantité. On tente d’apporter un petit plus mais sans dénaturer la fondue: le fromage doit toujours dominer.

Vous êtes co-auteur du livre. Donc sur les 52 recettes il doit y en avoir que vous n’aimez pas. Lesquelles?

Pas vraiment. Mais la fondue à la ratatouille, j’avoue que je ne cours pas après. Reste que c’est la seule manière trouvée par ma femme pour me faire manger des légumes… De manière générale je ne comprends pas bien l’utilité des fruits et légumes...

Vous avez dû tester beaucoup de recettes avant d’en dénicher 52. Avec des ratés mémorables?

Forcément. La fondue liqueur de fleurs d’edelweiss, c’était pas ça. Celle à la gelée de coings non plus… On ne les a évidemment pas conservées pour le livre.

Quelles sont vos trois recettes préférées?

La chèvre miel-noix, c’est une tuerie! Je recommande aussi la gingembre-citron. Elle est idéale le matin, avant d’aller au boulot: après on est bien chaud… Et j’adore la lardons-oignons. Ce n’est pas vraiment weight watchers et c’est un peu une tartiflette version fondue mais c’est délicieux.

Mais rassurez-nous: il vous arrive encore de déguster une fondue traditionnelle, sans aucun ajout plus ou moins louche?

Pas vraiment, en fait. Mais c’est simplement car nous avons toujours envie de tester de nouvelles choses et d’inventer de nouvelles recettes.

Sinon, vous qui êtes Valaisan: vous mettez de l’ananas dans la fondue, mais vous le feriez aussi dans la raclette?

Euh, honnêtement, non. Là on est plus traditionnels… Mais attention: on n’exclut pas de s’attaquer au second plat suisse mythique dans le futur. (Le Matin)

Créé: 07.11.2018, 10h17

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.