Lundi 21 janvier 2019 | Dernière mise à jour 19:06

Genève Une formation inédite pour les imams à l'Uni

L'Université de Genève devrait proposer dès la rentrée prochaine un cursus aux imams en poste.

Il s'agit d'une formation inédite en Suisse.

Il s'agit d'une formation inédite en Suisse. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Université de Genève devrait proposer une formation continue pour les imams en exercice en septembre prochain. En cours d'élaboration, ce projet inédit en Suisse répond à une demande émanant des communautés musulmanes.

L'objectif est d'aider les imams à s'intégrer dans la société qui est basée sur des valeurs démocratiques et de pluralité, a indiqué jeudi à l'ats François Dermange. Ce professeur d'éthique à l'Université de Genève, qui mène ce projet, revenait sur une information de la RTS.

Cette formation continue intégrera des cours de français, d'histoire, de droit et d'éthique, notamment. Les détails seront discutés samedi lors d'une réunion entre des représentants de l'Université, des communautés musulmanes et du canton, qui soutient le projet.

Les cours seront principalement donnés par des professeurs de l'Université de Genève. Mais il y aura aussi des «passeurs» entre les différents mondes, dont le Tunisien Yad Ben Achour. Cet éminent spécialiste de droit pourra faire le lien entre les droits humains et le Coran, selon le professeur Dermange.

Contre les préjugés

A ce stade, le nombre d'imams susceptibles d'être intéressés par cette formation continue est impossible à évaluer. Certaines communautés sont bien intégrées, alors que d'autres restent complètement «underground», relève M.Dermange.

«Notre souci est de montrer que l'on vit dans une société et non dans une communauté», ajoute le professeur. Selon lui, l'éducation est une réponse face aux enjeux de la radicalisation. C'est aussi un moyen de lutter contre les préjugés envers l'islam, ajoute-t-il.

Pas de concurrence

Cette formation continue reste modeste, affirme M. Dermange. Elle ne concurrencera pas le Centre islam et société de l'Univeristé de Fribourg qui se focalise sur les questions liées à l'islam dans la société suisse.

L'annonce du projet de l'Université de Genève intervient alors que le Conseil national vient d'accepter un postulat qui demande un rapport visant à réglementer la formation des imams. Le projet genevois ne va pas toutefois pas aussi loin qu'une formation complète. Mais à terme, c'est souhaitable, relève M.Dermange. (ats/nxp)

Créé: 16.03.2017, 16h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.