Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 13:04

Famille Le frère trisomique de Toni Brunner a failli lui coûter la vie

Le président de l'UDC a longtemps gardé le secret. Son grand frère est atteint de trisomie 21. Et les docteurs à l'époque avaient recommandé aux parents d'avorter pour éviter un nouveau cas.

Toni Brunner et son grand frère Andi essaient de se voir chaque week-end à la ferme familiale.

Toni Brunner et son grand frère Andi essaient de se voir chaque week-end à la ferme familiale. Image: Remo Nägeli/Schweizer Illustrierte

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On peut être à la tête du parti politique le plus tonitruant de Suisse et savoir défendre sa sphère privée. Toni Brunner, le président de l'UDC, a pourtant décidé de révéler à la Schweizer Illustrierte que son frère aîné était atteint de trisomie 21.

Et si les parents avaient écouté les médecins, Toni Brunner n'aurait même jamais vu le jour, comme il l'a confié. Lorsque les docteurs ont découvert que la mère, Heidi, était à nouveau enceinte, ils lui ont recommandé d'avorter, jugeant le risque trop grand que le bébé ne soit également atteint de trisomie.

«Pour moi, c'était simplement mon frère»

Les parents n'ont rien voulu entendre et c'est ainsi que Toni Brunner est venu au monde le 23 août 1974. «J'étais un accident», comme il s'amuse à le dire.

Revenant sur son enfance, le président de l'UDC explique qu'il n'a jamais vu son aîné Andi comme un handicapé. «Pour moi, c'était simplement mon frère», ajoute-t-il.

Tous deux sont restés très proches et Andi, qui a son propre logement avec l'aide d'une fondation pour handicapé à Saint-Gall, travaille dans une menuiserie. Mais chaque week-end, il revient dans la ferme familiale à Ebnat-Kappel (SG). Membre officiel de l'UDC, Andi n'aime jamais voir son petit frère critiqué ou attaqué pour ses interventions politiques.

Créé: 28.10.2014, 15h05

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.