Mercredi 8 juillet 2020 | Dernière mise à jour 12:35

Exception Fribourg: ils se marient contre vents et virus

Des centaines de mariages sont suspendus en Suisse. Mais Arnaud et Vanessa Constantin ont insisté pour se marier. Ils n'étaient que tous les deux avec leurs témoins. Et ils avaient une bonne raison.

Arnaud et Vanessa Constantin devant l'Office d'Etat civil de Fribourg: un chaste baiser de mariage au temps du coronavirus.

Arnaud et Vanessa Constantin devant l'Office d'Etat civil de Fribourg: un chaste baiser de mariage au temps du coronavirus. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comme dans la plupart des cantons, les bureaux d'Etat civil sont fermés à Fribourg, où toutes les procédures de mariage ont été suspendues jusqu'à des jours meilleurs. Toutes, sauf une... Arnaud et Vanessa Constantin, lui valaisan, elle argovienne, ont réussi à convaincre l'administration fribourgeoise de faire une exception.

Des craintes pour sa santé

«Nous avons demandé une procédure plus rapide, car ma femme est malade depuis plusieurs mois. Sur la liste des personnes à risques, elle coche toutes les cases et je craignais qu'elle parte avant qu'on se marie.» L'office d'Etat civil est finalement entré en matière: «Mais nous ne savions pas quand cela se passerait... Soudain, le 19 mars, nous avons reçu appel à 10 h 30, nous disant que c'était bon. Et à 14 heures, nous étions mariés».

Avec son bouquet dans la rue, la mariée a attiré l'attention: «C'est cool...» m'ont dit les gens.

Jusqu'au stylo désinfecté

«L'amour peut tout», commente Vanessa, soulagée d'avoir pu convoler avec celui qu'elle a choisi pour le meilleur et pour le pire... Comme on peut se l'imaginer, la cérémonie a été brève et faite dans des conditions sanitaires exceptionnelles: «L'officier était dernière une vitre, explique Arnaud, nous avions des masques, les témoins sont arrivés au dernier moment en restant à deux mètres, enfin tout a été désinfecté, jusqu'au stylo!» Cinq personnes, pas une de plus, tandis que les parents suivaient l'événement: ceux du mariés par Skype et ceux de la mariée par Zoom.us, car ils sont installés aux Etats-Unis.

Du saumon au menu

Pour la noce, évidemment, les choses ont été plus simples: «On a bu un café avec les témoins, puis on est rentré à la maison, explique Vanessa, et on a cuisiné du saumon...» Se marier dans ces conditions a été pour eux un moment extraordinaire: «Dans cette période où les nouvelles sont mauvaises, cela nous a donné beaucoup d'énergie.»

Puissent-ils en profiter longtemps, c'est tout ce qu'on leur souhaite.

Eric Felley

Créé: 23.03.2020, 15h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.