Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 08:41

Suisse Frontaliers: première baisse depuis vingt ans

Le reflux de navetteurs transfrontaliers a été spécialement marqué au Tessin. Ceux en provenance de France ont légèrement augmenté.

Le nombre de Français demeure le contingent le plus important avec quelque 170'000 personnes.

Le nombre de Français demeure le contingent le plus important avec quelque 170'000 personnes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour la première fois en vingt ans, le nombre de navetteurs transfrontaliers a diminué au troisième trimestre par rapport à l'année précédente. La diminution la plus nette a été enregistrée au Tessin.

Fin septembre, quelque 312'000 personnes résidant à l'étranger travaillaient en Suisse. Cela représente 0,8% de moins qu'un an auparavant, comme l'a annoncé jeudi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

La dernière diminution avait eu lieu au troisième trimestre de 1998 (-0,7%). Depuis lors, le nombre de navetteurs transfrontaliers a augmenté chaque année, jusqu'à plus de 177'000 personnes, soit un peu plus de 130%. En 2018, cependant, l'afflux a nettement diminué.

Au Tessin, ainsi qu'au nord-ouest de la Suisse, l'arrivée de navetteurs étrangers a diminué depuis le début de l'année. Le recul au troisième trimestre y a été respectivement de 4,1% et 2,4%. Dans l'arc lémanique, principale région transfrontalière, on compte toujours un peu moins de 115'000 personnes.

Dans les autres régions, le nombre de travailleurs étrangers a en revanche augmenté, notamment dans l'Espace Mittelland (6,2%) et en Suisse centrale (8,7%). En termes de chiffres, ces régions sont cependant moins importantes.

Si l'on considère le pays d'origine, c'est le nombre de navetteurs frontaliers en provenance d'Italie qui a le plus diminué (-3,1%). A la fin du mois de septembre, la Suisse avait attiré à peine 71'400 frontalieri.

L'Allemagne avait également un contingent un peu plus réduit de 60'400 personnes (-2,1%). Le nombre de Français, avec la plus forte représentation s'élevant à quelque 170'000 personnes, a lui légèrement augmenté (0,5%). (ats/nxp)

Créé: 01.11.2018, 15h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.