Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 07:48

Suisse Le futur centre aquatique de Morges (VD) dévoilé

Devisé à 65 millions de francs, le projet devrait être financé en partie par Morges et les communes du district, pour une ouverture en 2022.

Le bassin de 50 m extérieur existant sera réhabilité et pourra être utilisé au moins 6 mois par année, grâce à une couverture thermique.

Le bassin de 50 m extérieur existant sera réhabilité et pourra être utilisé au moins 6 mois par année, grâce à une couverture thermique. Image: Chabane architecte

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le projet de futur centre aquatique de la région de Morges (VD) a été dévoilé mardi. Le lauréat est le groupement Les Bains du Parc piloté par le bureau morgien Cougar Management SA. Il a été sélectionné au terme d'une longue procédure de marché lancée en 2016.

Du point de vue architectural, le groupement lauréat a fait le choix d'un bâtiment bas et discret. Il s'inscrit avec finesse sur le site du Parc des Sports tout en préservant les vues sur le lac, écrit la société Centre aquatique Région Morges dans son communiqué.

Divers bassins

Le projet répond à tous les points du cahier des charges: il offre dans sa partie publique un bassin de 25 mètres 8 lignes, un bassin multifonctions, un bassin d'aquagym, des espaces ludiques et quatre toboggans.

Le bassin de 50 m extérieur existant sera réhabilité et pourra être utilisé au moins 6 mois par année, grâce à une couverture thermique. La partie privée abrite quant à elle un restaurant et un espace bien-être, avant un bassin à débordement qui offrira une vue exceptionnelle sur le lac et les montagnes.

Plusieurs partenaires

Si le projet est en discussion depuis 2008, c'est en 2014 que 34 communes du district ont constitué la société Centre Aquatique Région Morges SA afin de recruter le partenaire privé pour la réalisation et l'exploitation du centre aquatique. Pour ce faire, le groupement Les Bains du Parc aura entre autres partenaires l'exploitant Espace Récréa (F) et le bureau Chabane architecte (F).

Outre le projet architectural, les groupements en lice ont eu à développer un modèle commercial susceptible d'en assurer la viabilité économique. Ce dernier est conçu de manière modulaire, ce qui permettra de différencier les tarifs en fonction de l'offre effectivement utilisée et de proposer ainsi une entrée piscine à un prix tout à fait compétitif.

Pour 2022

Devisé à 65 millions de francs, le projet devrait être financé en partie par Morges et les communes du district. Le Centre Aquatique Région Morges SA et Les Bains du Parc ont entamé avec des investisseurs des discussions en vue de définir le modèle de financement le plus attractif.

L'année 2019 sera consacrée à réunir auprès des communes du district la part de financement publique. Elle n'excédera en aucun cas les 30 millions initialement prévus. Si tout va bien et sous réserve de l'entrée en vigueur du Plan partiel d'affectation du Parc des Sports, les travaux pourraient débuter en 2021 et se terminer l'année suivante. Après sa présentation officielle mardi, le futur centre aquatique fera l'objet d'une exposition à l'Espace 81 à Morges jusqu'au 2 décembre. (ats/nxp)

Créé: 27.11.2018, 21h26

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.