Jeudi 27 février 2020 | Dernière mise à jour 05:11

Chronique La gastronomie suisse serait misérable

Selon un classement international, la Suisse est perçue comme le meilleur pays du monde. Mais aurait de gros points faibles.

La gastronomie suisse n'a pas une bonne image dans le monde, selon un classement américain.

La gastronomie suisse n'a pas une bonne image dans le monde, selon un classement américain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cocorico, la Suisse est à nouveau le meilleur pays de la planète selon le millésime 2020 du classement américain Best Countries Report. Elle devance le Canada, le Japon, l’Allemagne et l’Australie dans cette étude portant sur plus de 70 pays. Cocorico, mais avec des bémols: si la Suisse est perçue comme globalement excellente, elle a aussi de grosses faiblesses.

Pour obtenir ce classement, chaque pays est noté sur neuf chapitres qui vont de l’entrepreneuriat à la citoyenneté en passant par la qualité de vie. Et chacun de ces domaines est lui-même composé de sous-chapitres. Au total, on dénombre plus de 60 indicateurs évalués pour chaque pays, avec des notes allant de 0 à 10.

Dur voire vexant

Résultat, la Suisse obtient de belles notes pour la force de son économie, sa stabilité, sa diversité, la qualité de ses infrastructures, l’excellence de son éducation, son faible taux de chômage ou encore son respect du droit et des libertés individuelles. Pas très surprenant.

Mais comme le diable a pour habitude de se cacher dans les détails, on peut aussi dénicher où la Suisse ne brille pas du tout. Et? Certaines évaluations sont dures. Voire carrément vexantes.

Au chapitre «abordable», la Suisse récolte ainsi un zéro pointé. On sait que tout est cher ici en comparaison internationale, mais c’est tout de même assez brutal.

Une armée insignifiante

Un autre résultat risque de ne pas plaire au conseiller fédéral Ueli Maurer, qui avait rêvé que l’armée suisse devienne la meilleure du monde. Or côté puissance militaire, Best Countries Report nous attribue un 0,1 sur 10…

Nos attractions culturelles sont également jugées pauvres – 2,7 sur 10 –, tout comme notre histoire, 2,7 également. Et on ne s’amuserait pas beaucoup: la Suisse est jugée peu «fun» (3,7 sur 10) et absolument pas sexy: 1,2.

Dernier point noir, notre gastronomie. Le pays du papet, de l’émincé de veau à la zurichoise, des raclettes ou fondues obtient… 1,4 sur 10. Une note que «Blick» a à raison qualifiée de «misérable». En comparaison, la gastronomie italienne décroche un 10 sur 10 et la française 9,1.

Travail d'image

Précisons que ce classement est établi par la société de médias américaine US News World Report avec le cabinet BAV Group et l’université Wharton School. Et qu’il ne s’agit pas d’une évaluation scientifique mais de perception. Plus de 20 000 personnes réparties dans 36 pays – dont 11 000 présentées comme des «élites informées» et 7000 comme des «décideurs» – ont en effet noté tous ces critères selon l’image qu’ils en ont.

La Suisse a donc une image extrêmement positive. Mais peut encore l’améliorer en vendant mieux ses plats, son histoire, son humour voire son sex-appeal.

Renaud Michiels

Créé: 19.01.2020, 11h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.