Mardi 25 juin 2019 | Dernière mise à jour 07:46

Météo Le gel persistant menace les récoltes

Le mercure est à nouveau descendu en dessous de 0 degré sur le Plateau. Jusqu'à 90% des vignes en fleur sont mortes par endroits.

Les vignes sont chauffées en Valais la nuit.

Les vignes sont chauffées en Valais la nuit. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après une nuit étoilée, il a encore fait très froid samedi matin. En maints endroits du Plateau, le mercure est descendu pour la troisième fois consécutive en dessous de 0 degré Celsius. Certaines récoltes sont menacées.

C'est très rare pour une fin du mois d'avril, a souligné MeteoNews dans un communiqué. Deux mètres au-dessus du sol, à Rosières (SO), le thermomètre a indiqué -4,2 degrés, alors qu'à Courtelary, dans le Jura bernois, la température était de -3,5 degrés. A 5 centimètres du sol, elle est tombée sous les -7 degrés à Viège (VS) de même qu'à Berne et à l'aéroport de Zurich.

Le froid ambiant contraste fortement avec les températures douces qui régnaient durant la première quinzaine du mois. Les dégâts aux cultures pourraient s'avérer considérables. En Suisse centrale, les vignerons ont perdu une bonne partie de leur récolte.

Jusqu'à 90% des vignes en fleur sont mortes, d'après Beat Felder, responsable de la viticulture en Suisse centrale. Depuis 1998, il n'y a jamais eu autant de dégâts, a-t-il déclaré à la télévision régionale Tele 1. Ces derniers se traduiront par un manque à gagner d'environ 3 millions de francs, a précisé M. Felder. Ce dernier espère que les quelque 60 vignerons concernés pourront malgré tout tirer profit d'autres ceps qui doivent fleurir plus tard dans la saison.

Les vignobles de Suisse centrale (sans compter la région du lac de Zurich) s'étendent sur 70 hectares, dont 60 pour le seul canton de Lucerne. Ils représentent 0,5% de la surface viticole du pays.

Hormis les vignerons, c'est toute l'agriculture qui se retrouve menacée par le gel de ces derniers jours, notamment la récolte des abricots et des cerises, ainsi que celle des asperges, baies et autres raves. (ats/nxp)

Créé: 22.04.2017, 14h12


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.