Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:02

Buzz À Genève, #balancetaclasse dégomme les écoles vétustes

Les syndicats enseignants dénoncent en image les locaux scolaires délabrés, insalubres ou leurs équipements archaïques.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour cette rentrée scolaire, un nouveau hashtag est né au bout du lac, #balancetaclasse. Il s’agit de dénoncer sur Instagram, image à l’appui, la vétusté de certaines classes de primaire, révèle la «Tribune de Genève».

«Nous dénonçons depuis plusieurs années l’insalubrité de certains locaux. Les bonnes conditions d’apprentissage ne sont pas garanties et cela mène à des inégalités entre les élèves scolarisés dans une école neuve et une ancienne», explique Francesca Marchesini, présidente de la Société pédagogique genevoise (SPG), qui a lancé cette action.

Communes responsables

On dénombre pour l’instant sept images. On peut y voir des stores jamais réparés, un plafond qui fuit, des équipements vétustes ou des réparations de fortune faute de mieux. (Voire galerie ci-dessus.)

À Genève, la gestion des écoles primaires est du ressort des communes, explique le quotidien genevois. Or, pour Francesca Marchesini, «certaines communes prennent leurs responsabilités mais d’autres ne font absolument rien». Documenter les défaillances est donc une manière de leur mettre la pression. Mais pour l’instant en tout cas, la SPG ne cible pas publiquement des communes en particulier. Il n’est pas indiqué de quelle école il s’agit sur les publications estampillées #balancetaclasse.

Renaud Michiels

Créé: 12.09.2019, 14h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.