Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 07:40

Pandémie Genève: un médecin viré de son logement

Un bailleur âgé craignait d’être contaminé par son locataire, médecin aux HUG. Il l’a prié de déguerpir.

Un médecin des HUG vit «une vraie galère» pour dénicher un hébergement durable.

Un médecin des HUG vit «une vraie galère» pour dénicher un hébergement durable. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un médecin alémanique est établi à Genève depuis octobre dernier. Il va passer un an aux HUG pour se spécialiser. Mais «du jour au lendemain, le médecin a perdu la chambre qu’il louait près de son travail», révèle la «Tribune de Genève». Par peur d’être contaminé par le coronavirus, son logeur l’a prié de déguerpir.

Le bailleur, âgé, craignait que le médecin se retrouve contaminé de par son métier. Mais lui reprochait également ses retours chez lui, en Suisse alémanique, pour les week-ends. Selon lui le risque de contagion était ainsi encore accru.

«Une vraie galère»

Pourtant le soignant affirme que tous ses trajets se font en voiture «justement pour ne pas m’exposer moi et d’autres personnes à un risque d’infection», explique-t-il dans le quotidien genevois. «Je représente le même risque pour mon entourage que les nombreux frontaliers des HUG qui font également la navette en voiture pour se rendre à leur domicile.»

Depuis, le médecin vit «une vraie galère». Il avait retrouvé un appartement mais seulement jusqu’à fin mars. Puis a redéménagé dans un autre, mais il devra le quitter fin avril. Et il doit donc encore dénicher une solution pour la suite... Tout ça, précise la «Tribune de Genève», alors que ses gardes de nuit augmentent «car une partie de son équipe est réquisitionnée pour s’occuper des malades du virus».

Ce cas a scandalisé beaucoup de soignants à Genève. Le quotidien rappelle que d’autres employés des HUG cherchent en vain un logement. Une page du site web de l’hôpital est dédiée à ceux qui peuvent proposer une solution d'hébergement pour les soignants.

R.M.

Créé: 06.04.2020, 09h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.