Samedi 16 février 2019 | Dernière mise à jour 20:33

Egalité Genève veut lutter contre le sexisme

Le Conseil administratif de la Ville de Genève a adopté un plan d'action contre le sexisme et le harcèlement de rue.

La Ville de Genève veut se donner les moyens de lutter contre le sexisme et le harcèlement de rue.

La Ville de Genève veut se donner les moyens de lutter contre le sexisme et le harcèlement de rue.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un crédit de 193'000 francs sera demandé lors de la séance du Conseil municipal de Genève du 26 février, a indiqué lundi la Ville de Genève afin de lutter contre le sexisme et le harcèlement de rue. Le coût total de ce plan d'action pour les années 2019 à 2021 s'élève à 853'000 francs.

L'exécutif répond ainsi à une motion qui remonte à mars 2017. Ce texte intitulé «Harcèlement de rue, ça suffit» demandait au Conseil administratif de mettre en place des mesures pour lutter contre ce fléau. Après plusieurs mois de réflexion, un groupe de travail a défini un plan adopté par l'exécutif mercredi dernier.

Campagne de sensibilisation

Prévu sur une première phase de trois ans, ce plan replace la question du harcèlement de rue dans la continuité des violences faites aux femmes. Il rappelle notamment l'importance de s'interroger sur les racines de ces comportements.

Le plan s'articule autour de cinq axes d'actions prioritaires: la prévention et la sensibilisation, la formation des employés municipaux, l'aménagement de l'espace public, la récolte de données et le travail en réseau. Il passera par notamment par une campagne de sensibilisation du grand public et par la mise en place d'ateliers d'autodéfense pour les femmes. (ats/nxp)

Créé: 11.02.2019, 12h57

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.